Speedy Life
Lifestyle

Anna Wintour : ce qu’elle aime. Ce qu’elle n’aime pas, elle dit pas…


Jeudi 11 Septembre 2014




Le Diable s’habille en Prada, c’est elle. Anna Wintour, la rédactrice en chef de l’édition américaine de Vogue et la directrice artistique du groupe Condé Nast répond à une série de 73 questions. Pêle-mêle, elle parle ce qu’elle aime et tout cela dépasse largement le domaine de la mode. Ce qu'elle n'aime pas, on saura pas...


Anna Wintour dans son bureau (source : Vogue).
Anna Wintour dans son bureau (source : Vogue).
Elle a souvent les oreilles qui sifflent tant elle a mauvais caractère. En matière de style, elle fait autorité. Dans une rare interview, la tête pensante du Vogue US, la tranchante Anna Wintour a justement tranché en matière d'art de vivre, plus que de style… Réputée fermée et réticente sur sa vie privée, elle a joué le jeu. Elle a répondu aux questions des caméras de… Vogue, pour un nouvel épisode de « 73 questions with Anna Wintour », donc. Sa plus grande peur ? Les araignées. Sont livre préféré, « Orgueil et préjugés » de l’Anglaise Jane Austen, comme elle. Même, elle lâche un rare sourire en avouant : « oui, toutes les rumeurs à mon sujet sont vraies. » Oups. Il y en a beaucoup et pas des plus sympas.
 
Voilà de quoi entrer dans le vif du sujet. Question style, ce que la prêtresse de la mode, pas si bien habillée que cela à mon sens, ne porterait jamais, est un total look noir, « de la tête aux pieds. » C’est vrai qu’elle parade beaucoup dans des mixes d’imprimés. Du fleuri aussi, beaucoup. Comme lors de cet entretien où elle porte un imprimé floral orange et vert. Son autre signature : les lunettes de soleil, oversized de préférence. Elle se lève à 5 heures du matin, prend son petit-déjeuner chez Starbucks. Préfère le café au thé, ce qui est bien le diable pour une britannique !
 
Pour elle, Brooklyn à New-York, est la nouvelle Silicon Valley. Tiens. Il faudra qu’elle explique pourquoi. Elle porte rarement un sac à mains, quand son icône absolue en matière de mode est Scarlet O'Hara. Ah. Elle déteste les brocolis, mais adore les avocats. Elle confirme la rumeur relayée sur les réseaux sociaux : oui elle possède bien un flip phone. Ce n’est pas une geek ou alors le flip phone et tellement low tech qu’il en devient high tech ? Parce quand le journaliste creuse un peu, elle reconnaît que les meilleures innovations ont été conçues par… Apple. Une posture, le flip phone ?
 
Son acteur de films d’action préféré est Hugh Jackman et un de ses plaisirs – coupables – est de regarder la série Homeland. La glace au café aussi. Las, si elle parle de ses fleurs favorites, les tubéreuses, ou que ses vacances idéales se passent chez elle, pas grand chose ne filtre en matière de style : ce qu’il faut faire ou pas. Est-ce un mal, quand on voit comment elle est parfois attifée ? Non.
 
 
 

À l'US Open avec son flip phone
À l'US Open avec son flip phone

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016