Speedy Life
Tendances

Du neuf avec du vieux


Jeudi 25 Septembre 2014




Sites dédiés, ateliers, forums… Les initiatives se multiplient pour que tout un chacun réussisse à réparer son électroménager ou ses appareils électroniques. C’est le temps du système D.


Du neuf avec du vieux
Machines à café, robots ménagers, postes de télévision, ordinateurs, téléphones… Un inventaire à la Prévert ou quelques pages d’un catalogue Darty ? Ni l’un, ni l’autre. Juste des appareils en désuétude que l’on a pris l’habitude de jeter et de remplacer au moindre couac. Mais les temps ont changé, et les temps sont durs. Contre cette obsolescence programmée des objets, maintes fois débattue, Samantha Pastour a créé Répar’tout.

Deux faits l’ont motivée : constater en premier lieu que remplacer un objet qui bug devient un luxe pour certains. D’autre part, elle a pris en compte le gâchis environnemental que cela représente. Du coup, elle s’est mise à organiser des ateliers de réparation à destination des particuliers. Au sein de sa petite entreprise qui ne connaît pas la crise, elle « forme entre 20 et 100 réparateurs par mois et recrée de l’emploi tout en offrant une seconde vie aux appareils électriques et électroniques », explique t-elle dans M, Le Magazine du Monde.
 
Cette idée que « rien ne se perd » fait son chemin. D’autres initiatives du même genre égrainent. Et les fans de réparation, il y en a ! Résultat, ces passionnés rois de la bricole vont voir du côté de sites comme sosav.fr. Ce dernier met en ligne des guides d’apprentissage, ou tutoriels, vend des pièces détachées et anime un forum avec techniciens à la clé. Signe des temps, 30 000 commandes ont déjà été passées depuis deux ans. Le graal ? Les écrans et les batteries.
 
Dans cette veine, oureparer.com ou commentreparer.com tentent d'inciter à réparer plutôt que de jeter un objet. Pour se faire, ils proposent des adresses de réparateurs certifiés, mais aussi de « repair cafés », la version bidouille des cafés philo, de recycleries, de magasins sociaux que l’on voit pousser comme des champignons dans les grandes villes, pas forcément dans les plus beaux quartiers.

Les temps changent. Les habitudes aussi, entraînant des approches culturelles et environnementales différentes. C’est un bien quand on sait que nous produisons en France, près de 2 millions de tonnes de résidus électroménagers et électroniques chaque année… Polluants bien-sûr.

Du neuf avec du vieux

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Juin 2017 - 18:00 Ces marques qui font "tilt" !


Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016