Speedy Life
Actu

Il y a trente ans, EuroDisney aurait pu s’installer en Espagne


Clarisse Rosius
Lundi 27 Février 2017




François Hollande s’est rendu à Marne-la Vallée en visite à EuroDisney à l’occasion des trente ans du parc d’attraction. L’occasion pour le Huffington Post de rappeler l’histoire oubliée de l’installation du parc en France. Les 56 000 emplois générés et 68 milliards d’euros de valeur ajoutée auraient bien pu finir en Espagne.


ILD
ILD
C’est le lieu touristique privé le plus populaire de la traditionnellement première puissance touristique du monde. Si l’on oublie la conjoncture touristique particulièrement mauvaise depuis la multiplication des attentats et tentatives à partir de 2015, le tourisme est un savoir-faire français très compétitif. Dans ce paysage touristique EuroDisney est incontournable même pour ceux qui y voit un lieu d’attraction loin du patrimoine culturel français. « A en croire une étude commandée par sa société d'exploitation EuroDisney, le parc d'attraction de Marne-la Vallée a apporté la bagatelle de 68 milliards d'euros de valeur ajoutée et généré 56.000 emplois directs et indirects par an depuis son ouverture en 1992. Un bilan positif pour l'économie française et francilienne, à peine assombri par des dettes abyssales qui ont nécessité une succession de plans de restructuration » écrit le Huffington Post.
Le site profite du trentième anniversaire du parc d’attraction et de la visite de François Hollande pour revenir sur l’histoire du parc de Marne-la Vallée. « Il s'en est fallu de peu pour que Mickey ne décide de poser ses bagages non pas à Paris, mais en Espagne. A l'été 1985, Barcelone et Alicante, toutes deux postées sur la façade méditerranéenne, pérorent: l'Espagne fait la course en tête pour accueillir les milliers d'emplois promis par l'Oncle Picsou, qui propose de vendre au plus offrant l'exportation de son usine à rêves comme elle l'a déjà expérimenté deux ans auparavant à Tokyo (Japon) » explique l’article.
« A l'époque, l'Espagne croit qu'elle a gagné. Ma technique fut de travailler vite et de manière discrète. Pas un communiqué, pas une fuite dans la presse. Les Espagnols ne nous ont pas vu venir » raconte le haut fonctionnaire Jean Peyrelevade au Huffington Post. Si la compagnie n’a jamais gagné d’argent directement, pour la France et la région du parc, les retombées économiques sont largement positives. Lire ici en intégralité les coulisses des négociations de l’installation de Disney en France sur le site Huffington Post.




Dans la même rubrique :
< >

Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016