Speedy Life
Actu

Kenya : vers un meilleur traitement pour les personnes vivant avec le VIH


Clarisse Rosius
Mercredi 16 Août 2017




Dans l'optique d'accélérer l'accès à de meilleurs antirétroviraux (ARV), le gouvernement du Kenya et Unitaid ont annoncé la mise à disposition d'un nouveau médicament de première intention destiné aux personnes séropositives. Par cette initiative, le Kenya devient le premier pays d'Afrique à lancer une version générique de ce nouveau médicament pour une utilisation en routine.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Le dolutégravir (DTG) est le médicament qui a été le plus utilisé par les personnes vivant avec le VIH dans les pays à haut revenu au cours des deux dernières années. Le DTG présente très peu d'effets secondaires, sa prise est plus simple que les formulations couramment employées (un comprimé par jour) et les patients sont moins susceptibles de développer des résistances. En 2015, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a recommandé le DTG comme traitement de première intention alternatif pour les adultes et adolescents. Mais jusqu'à récemment, les personnes séropositives dans les pays comme le Kenya n'avaient pas accès au DTG.

« Nous sommes fiers de nous associer à Unitaid sur ce projet innovant qui améliorera indubitablement les conditions de vie des Kenyans vivant avec le VIH, renforcera le système de santé et produira les preuves nécessaires pour soutenir le lancement du DTG à plus grande échelle d'ici début 2018 » affirme le Dr Jackson Kioko, directeur des services médicaux au Ministère de la Santé au Kenya.
Le Ministère de la Santé du Kenya commencera à distribuer le DTG à 27 000 personnes séropositives et présentant des intolérances aux effets secondaires causés par l'éfavirenz, le médicament de première intention actuellement utilisé au Kenya. Le nouveau médicament sera distribué dans certains établissements de santé à travers le pays, avec pour objectif de le rendre accessible aux patients dans l'ensemble du pays.

Plusieurs essais cliniques de phase 3 ont montré que le DTG permet d'obtenir de meilleurs résultats que les autres traitements de première intention. En 2016, le Kenya a introduit le médicament dans ses recommandations sur les traitements antirétroviraux (ART).
« Les nouveaux traitements comme le DTG offrent un fort potentiel de traitement plus efficace et moins coûteux contre le VIH » indique Lelio Marmora, Directeur exécutif d'Unitaid. « Grâce à ces actions à effet catalyseur, nous permettons aux personnes vivant avec le VIH dans des pays comme le Kenya d'avoir accès aux ARV les plus récents sur le marché. Il s'agit d'une avancée majeure dans le contexte de l'accès aux traitements pour tous ceux qui en ont besoin ».

Plus de 18 millions de personnes à travers le monde bénéficient d'un traitement à vie contre le VIH, mais presque autant de personnes n'ont pas encore accès à un traitement. Au Kenya, environ 1,5 million de personnes sont séropositives et seul un million d'entre elles a accès aux ARV.


Le Kenya ouvre la voie au Sénégal et à l'Ouganda

Unitaid a investi 67 millions de dollars dans le but de répondre à ce besoin urgent en s'efforçant de réduire à moins de 10 ans le délai de mise à disposition de ces nouveaux médicaments dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Cette intervention visant à jouer un rôle catalyseur offre également une excellente opportunité de tester pour la première fois l'utilisation du DTG en tant que traitement de routine et de préparer des circuits de distribution à l'échelle nationale.

Le Nigeria et l'Ouganda mettront à disposition le DTG cette année dans le cadre de ce projet, préparant ainsi le terrain pour accélérer le recours à la combinaison à dose fixe trois en un, qui pourrait être disponible d'ici 2018. La combinaison à dose fixe, qui inclurait le ténofovir, la lamivudine et le DTG, devrait simplifier considérablement le traitement pour les personnes séropositives.
« Nous saluons l'initiative du Kenya, qui ouvre la voie vers l'accès des enfants et des adultes séropositifs aux traitements les plus efficaces actuellement disponibles sur le marché mondial » a déclaré M. Marmora. « Unitaid se pose en pionnier dans l'introduction de traitements optimaux contre le VIH, plus simples et plus accessibles, et veille à ce que toutes les personnes dans le besoin puissent bientôt en bénéficier en s'assurant que les pays et partenaires tels que le PEPFAR et le Fonds mondial sont en mesure de les fournir à grande échelle. »
 




Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016