Speedy Life
Tendances

La French Tech se penche sur « l'agriculture » de demain


Mardi 16 Décembre 2014




Finauds les « startupers » de la French Tech. Ils ont imaginé des produits ou des services ludiques, innovants et interactifs. Sélection « green ».


Monpotager.com
Monpotager.com
Tempête sous un crâne. Ça fuse dans l’esprit des jeunes entrepreneurs rassemblés sous l’appellation French Tech. Start-up et entreprises du numériques Made in France, s’il vous plaît, redoublent d’imagination pour créer des innovations, voire des services. En premier lieu, pour les urbains en mal de nature - beaucoup - le site Monpotager.com propose un concept capable de révéler l’âme verte qui sommeille en vous : un potager en kit et à distance, pour faire pousser fruits et légumes. Rooooo, j’en entends qui ronronnent déjà de plaisir ! Un peu de calme, on n’a pas dit que l’appartement se transformait en potager. En revanche, on choisit une surface cultivable et les fruits et légumes que l’on souhaite y planter. On passe ensuite commande sur Internet et un vrai agriculteur, pas un agriculteur virtuel, s’occupe de votre parcelle - en Ile-de-France ou dans le Rhône - . On peut ensuite suivre en ligne l’avancée de ses plantations et échanger avec le gentil agriculteur. Fins prêts, légumes et fruits sont livrés. Bon, c’est un peu l’agriculture de loin et 2.0. Mais vivre dans un appartement n’empêche plus de cultiver son jardin ! À ce rythme là, on devient vite « ageekculteur », comme le fait remarquer L’Express.
 
Dans le même esprit Tistou les pousses verts, il y a MEG, le pot connecté et intelligent. Pas mal non plus, pour les citadins en mal de nature. Il permet de garder le contact avec ses plantes. Rooooooo, ça on aime. S’il fait l’animation : il est capable de s’illuminer et de changer de couleurs, si on le commande depuis son smartphone ou sa tablette, il fait encore plus. Connecté, il s’autogère si on peut dire. Si son propriétaire part quelques jours se reposer au vert (clin d’œil) ou si son propriétaire n’a pas la main verte (double clin d’œil), MEG gère. MEG est grand, il fait 41 centimètres de hauteur, ce qui produit des effets d'ambiance sympathiques quand il s’illumine. Surtout, pour son utilisation première - pot de fleurs - il est rempli de capteurs qui l’aident à communiquer et à stocker quatre litres d’eau. Résultat, il puise dans cette réserve quand le besoin s’en fait sentir. Autrement dit, quand la plante a soif. Il alerte aussi le propriétaire si elle est mal orientée, manque de lumière ou d'engrais, ou quand la réserve d'eau touche à sa fin… Le jardinage 2.0, c'est un pur truc pour les flemmards : il n’y a plus qu’à regarder les plantes pousser. 

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Juin 2017 - 18:00 Ces marques qui font "tilt" !


Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016