Speedy Life
Lifestyle

La mode jette son dévolu sur Instagram


Mélanie Sagan
Vendredi 1 Juillet 2016




Dans un long article M le Magazine, souligne le nouvel attrait des grandes marques de haute couture pour le réseau social Instagram. Avec des techniques marketing centrée sur la publication de photos quotidiennes, les créateurs ont compris que leur soif de notoriété les obligeait à s'appuyer sur ces nouveaux outils.


Pixabay - Image Libre de droit
Pixabay - Image Libre de droit
Dans un article fouillé, M Le Magazine se penche sur l'utilisation d'Instagram. des marques de haute couture. Le magazine grand angle du journal Le Monde démontre avec force d'exemples, que la manière de communiquer s'est métamorphosée dans ce milieu aussi : « Ces dernières années, Internet a transformé les défilés. Ces événements généralement réservés à l’industrie de la mode sont devenus des spectacles marketing dédiés à la consommation. Les marques qui en ont les moyens ont créé des scénographies élaborées pour apparaître sur Instagram, à l’image du supermarché Chanel lors de son défilé automne-hiver 2014. Certaines marques ont consacré plusieurs millions de dollars à la mise en scène de leur défilé. D'autres ont trouvé des solutions créatives pour rester dans des budgets plus raisonnables. »

Le réseau social a plusieurs arguments pour séduire les marques, en comparaison avec les autres grandes plateformes. D'abord, il s'agit de diffusion de photos pour un milieu où l'esthétisme est évidemment au centre de la réputation. « Instagram est vraiment remarquable car c’est une plateforme évolutive capable de capturer des moments réels et de les diffuser au-delà du monde de la mode. Cela correspond parfaitement à notre démarche et à notre état d’esprit créatif et démocratique » confie au magazine Humberto Leon, directeur artistique de la marque Opening Ceremony.
Par ailleurs, il apparaît très clairement que les personnes qui sont sur Instagram sont des ciblés privilégiées pour la mode. «  Louis Vuitton a plus de 6,6 millions d’abonnés, Victoria Beckham 6,6 millions, Chanel 6,3 millions. Si ces chiffres sont moins élevés que le nombre de « likes » que ces mêmes marques comptabilisent (ou achètent) sur leurs pages Facebook — Louis Vuitton, par exemple, affiche 17 millions de « likes » —, ils représentent une véritable opportunité pour les créateurs de séduire un public à la recherche de contenu attractif » lit-on plus loin.
Enfin, pour les créateurs c'est un lieu utile pour récupérer les impressions des consommateurs. UN rapport publié par BNP Paribas affirme ainsi que les marques de luxe considèrent dans 93 % des cas que Instagram permet un dialogue plus fort que Facebook et Twitter
Lire en intégralité l'aticle sur le site de M Le Magazine

 





Dans la même rubrique :
< >

Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016