Speedy Life
Découverte

Le cerveau de ton ado ne t’entend pas


Vendredi 5 Décembre 2014




Plus besoin de s’énerver ni de hausser la voix. C’est prouvé : une étude américaine vient de démontrer que le cerveau des ados n’entend pas les mères quand elles leur crient dessus. Il se met sur off…


Le cerveau de ton ado ne t’entend pas
Pas la peine de mettre le « seum ». Il ne vous entend pas. Qui ? Quoi ? Le cerveau de votre ado, le petit malin. C’est la conclusion à laquelle sont arrivés des chercheurs américains en neurosciences : le cerveau des ados se mettrait sur pause quand leurs mères leur adressent des reproches.  Puissant le cerveau de Junior. Et vous, vous n’avez plus qu’à aller hurler à la fenêtre ou à casser une pile d'assiettes...Trêve de plaisanterie, il n’y a rien de plus sérieux. Ces résultats qui en bouchent un coin, ont été isolés par des  scientifiques des prestigieuses universités de Harvard et de  Berkeley aux États-Unis. Pour ce faire, ils ont examiné plus de trente Juniors. C’est à dire des adolescents et pré-adolescents dont la moyenne d’âge est de quatorze ans. Chacun a passé un scanner du cerveau. Et alors là, taratata…
 
Pendant les tests, dont le contenu a été décrit par le magazine Wired en octobre dernier, les ados ont dû écouter et regarder de petites vidéos longues de trente secondes dans lesquelles leurs mères les critiquent. Dans cette situation bien précise et bien courante (et bien énervante), le cerveau des adolescents montre une activité réduite dans les zones impliquées dans la régulation des émotions. Même chose dans le coin de la compréhension du point de vue des autres. Les zones associées aux émotions négatives sont elles plus actives. Pour les chercheurs, c’est un fait : quand les critiques maternelles fusent, les adolescents mettent leur processus de sociabilité et de compréhension de l'état d'esprit de leurs parents en veille. La communication est alors coupée.

Par ailleurs, disent les chercheurs dont les propos ont été repris dans Le Nouvel Obs, « La diminution de l’activité cérébrale dans les régions impliquées dans la prise de perspective pourrait aider à expliquer la fréquence élevée de conflits non résolus entre les parents et les ados. » S’ils entendent, on peut imaginer que le « blocage » du cerveau, est un moyen pour les ados de se protéger et de tenter de stopper l’escalade des conflits avec leurs parents. Mais si vraiment ils n’entendent pas les reproches de leurs mères, rien ne sert de s’énerver. Il suffit d’aller chercher papa. CQFD.
 

Le cerveau de ton ado ne t’entend pas

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016