Speedy Life
Actu

Le premier Prix LVMH, au designer canadien Thomas Tait


Vendredi 30 Mai 2014




La première édition du Prix LVMH vient de récompenser le jeune créateur de mode canadien Thomas Tait. S’il empoche 300 000 euros au passage, cela le place, de fait, sur une rampe de lancement.


Thomas Tait
Thomas Tait
« C'est un créateur de grand talent. » Delphine Arnault, la directrice générale adjointe de Louis Vuitton, fille de Bernard Arnault et initiatrice du projet, parle ainsi de Thomas Tait. Ce mercredi, il a gagné le Prix inaugural LVMH, initié en novembre dernier, ce qui, au delà du prestige, assure instantanément une carrière digne de ce nom au jeune créateur installé à Londres. Plus prosaïquement, en plus d’une bourse de 300 000 euros, il va bénéficier pendant un an, d’une aide afin de développer sa société au sein du groupe de luxe.
 
Le jury, composé de personnalités influentes et dont les maisons appartiennent à LVMH : Karl Lagerfeld chez Chanel, Nicolas Ghesquière passé chez Vuitton, Riccardo Tisci, le directeur artistique de Givenchy, Marc Jacobs dans la maison éponyme, Phoebe Philo chez Célibe, et Raf Simons chez Dior, ont tous été séduits par le travail et la personnalité de Thomas Tait. Désormais, LVMH, (Moët Hennessy Louis Vuitton S.A), va l’aider à faire évoluer sa Maison.
 
Ce prix prestigieux a été lancé afin de récompenser de jeunes créateurs de mode âgés de moins de 40 ans et ayant déjà élaboré et mis sur le marché, au moins deux collections de prêt-à-porter féminin ou masculin. Thomas Tait, dont la maison est basée à Londres, est canadien. Il a suivi une formation technique en mode féminine, au Collège LaSalle de Montréal, avant de parfaire son parcours, et d’obtenir son diplôme, à la Central Saint Martins de Londres.
 
Connu pour ses lignes discrètes et ses silhouettes fluides, il a lancé sa propre marque en 2010, qui comprend des lignes homme et femme. Certaines pièces de ses collections ont été achetées par les plus grandes enseignes mondiales, et par extension, exposées dans les vitrines les plus en vue de la planète : Browns à Londres, 10 Corso Como à Milan, le Bon Marché, à Paris, également propriété de LVMH.

À l’annonce de son nom, Thomas Tait, s’est dit « soulagé, vraiment soulagé. » Désormais mis sur orbite, et veillé par les plus grands, on a certainement pas fini d’entendre parler de lui. Thomas Tait, c'est son nom.

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016