Speedy Life
Actu

Législatives, record historique avec 223 femmes députées


Clarisse Rosius
Lundi 19 Juin 2017




Dimanche 18 juin, les élections législatives envoient 223 femmes à l’Assemblée nationale. C’est un record historique avec une proportion d’environ 38,65% des 577 élus. Si la progression du nombre de femmes se confirme, la parité pourrait être atteinte d’ici trois mandats.


C’est une des caractéristiques de ces élections législatives qui fait déjà pas mal parler d’elle. Il n’y a jamais eu autant de femmes à l’Assemblée nationale. Sauf erreur au lendemain des résultats du second tour, il y aura 223 femmes dans l’hémicycle contre 155 auparavant. C’est un chiffre record qui fait grimper la proportion de femmes à 38,65% contre 26,9% auparavant. « Dans le détail, La République en marche compte la part la plus importante de femmes dans ses rangs avec 47 % d’élues, devant le MoDem (46 %) et la France Insoumise (41 %). Le Parti socialiste compte 38 % d’élues, le Front national 25 %, Les Républicains 23 % (contre 14 % en 2012), le PCF 20 % et l’UDI 17 %. Les trois représentants du Parti radical de gauche de la nouvelle Assemblée sont des femmes » précise Le Monde.
 
En 1945 il y avait eu 45 femmes à l’Assemblée (5,6%), ensuite pendant des années leur nombre a progressé très lentement pour que la barre des 10% soit franchie en 1997. Ensuite l’évolution s’est accélérée jusqu’à aujourd’hui. A tel point que certains organismes estiment que, si l’évolution continue à ce rythme, la parité pourrait être atteinte dans trois mandats.
 
Cette nouvelle proportion est aussi une surprise parce que le nombre de femmes candidates n’était pas supérieur à celui de 2012. Elles on en fait plus gagné en 2017, qu’en 2012. Un constat cependant qui s’explique surtout par la domination de La République en marche, parti le plus paritaire. « Les partis ont investi 3 344 candidates aux élections législatives, soit 42,4% de l’ensemble des candidatures enregistrées. Elles étaient 40 % en 2012 et 41,6 % en 2007. Parti par parti, La République en marche (LRM) a investi 50,3 % de candidates, le FN 49,2 %, La France Insoumise 47,5 %, le PS 44,2 %, Les Républicains 38,9 % et l’UDI 39,2 %.

Depuis 2012, des pénalités financières, faute d’investiture de 50 % de candidates, ont fait perdre aux partis près de 28 millions d’euros de dotation publique. Soit environ 3,5 millions par an pour LR (environ un quart de candidates), et 1,2 million pour le PS, selon le Haut conseil à l’égalité (HCE) » rapporte le quotidien. La loi de 2014 qui conditionne l’aide publique à la parité semble porter ses fruits.




Dans la même rubrique :
< >

Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016