Speedy Life
Tendances

Luxe seconde main et en ligne, la manne


Mercredi 6 Août 2014




Aujourd’hui, le marché des vêtements de luxe d’occasion cartonne grâce à Internet.


Luxe seconde main et en ligne, la manne
Vestiaire Collective, Vide Dressing, Instant Luxe… Le marché des vêtements de luxe d’occasion cartonne grâce à Internet. À l’image de ces sites Français qui ont été fondés pour la plupart il y a cinq ans. L’omniprésence d’Internet et la force des réseaux sociaux a amplifié la tendance. Jusqu’au début des années 2000, elle était surtout l’apanage des dépôts-vente, magasins physiques. Internet a radicalement changé la donne. Aujourd’hui, le marché du luxe d’occasion en ligne, se chiffre à 3 milliards d'euros dans le monde, notamment en Europe, aux États-Unis et dans les pays asiatiques. Il plafonne à 15 milliards si on ajoute le marché des bijoux et des montres.

Les plateformes françaises précédemment citées ont vu le jour pour deux raisons : se débarrasser des vêtements non portés d’une part. D’autre part, la crise a modifié les comportements d'achat. Moins de moyens mais toujours des envies. Les principaux sites ont donc surfé sur ces deux postulats. L’année dernière, Vestiaire Collective pesait 27 millions d’euros. Aujourd’hui, l’objectif avoué est de générer deux fois plus. Normal quand on sait que ces sites se payent grâce à des commissions allant de 10% à 35%. D’ailleurs, le groupe d’édition Condé Nast a vu juste en investissant dans cette structure. Idem pour le fonds Idinvest qui a parié sur le site français.

Depuis quatre ans environ, ces sites sont devenus des adresses et des acteurs incontournables sur le marché du luxe d'occasion. D’abord regardés d’un mauvais œil par les marques de luxe, elles ont fini par les accepter. D’ailleurs, les sites ont leurs effectifs d'experts et  de spécialistes. En matière de contrefaçon, ils mènent une lutte sans merci.

À part certains produits comme ceux de la Maison Hermès, qui peuvent se vendre plus chers en ligne et d’occasion car il n’y a pas d’attente comme parfois en boutique, les sacs de seconde main s'acquièrent avec environ « une décote de 15% à 60 % », précise t-on chez Instant Luxe. Le site français a déjà sa version anglaise et italienne, en attendant la déclinaison chinoise à la rentrée prochaine. Vestiaire Collective vient de se lancer aux États-Unis. De quoi trouver l'objet de ses rêves à moindre prix et en restant chez soi... Parfois patiné en plus, donc plus beau.

Luxe seconde main et en ligne, la manne

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Juin 2017 - 18:00 Ces marques qui font "tilt" !


Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016