Speedy Life
Actu

Mon écran de portable m'enferme t-il ?


Mardi 8 Juillet 2014




Autrement dit, suis-je esclave de mon mobile et de mon écran de smartphone ? Dans Look up, une vidéo virale, assez grave – mais réaliste, c’est selon – le vidéaste anglais Gary Turk dénonce les réseaux sociaux, et avec, ce fait si fréquent, que finalement, rivé à un écran ou capturant des moment sur Instagam, on passe à côté de sa vie. Tout un programme !


Mon écran de portable m'enferme t-il ?
La vidéo de Gary Turk titille forcément. Elle est au cœur d’un sujet de société fondamental, et au-delà, de la refonte de la société elle-même. Ce n’est pas une vidéo drôle. Ce sont 5 minutes assez graves et sérieuses, lancées en avril dernier, et qui ont déjà été vues 37 millions de fois sur Youtube. Le sujet nous interpelle évidemment sur nos « nouvelles » pratiques : l’adoption d’un monde où les instruments technologiques passent avant la vraie vie, et par conséquent, nous font passer à côté… de la notre.
 
Coup monté ou vraie signal d'alarme ? Ce qui est sûr, c’est que la vidéo Look up, inonde le Web, avec son ton assez déprimant. En fin de compte, l’auteur, le jeune britannique Gary Turk, a raison, même s’il exagère quelque peu. Peut-être, mais pas que.

Cette vidéo  s'adresse aux jeunes fans de nouvelles technologies, mais le gars ou la fille next door, pas forcément le geek de base. Tous ces gens que nous croisons dans le métro et qui textotent sans fin, sans jamais lever les yeux, ces autres, qui SMS dans la rue et vous foncent dessus, ou ces autres, ces parents à un spectacle d’école, j’y étais, qui au lieu d’écouter et de regarder les petits chanter et danser, ne les captent qu’à travers un écran de portable.
 
Pour Gary Turk, tous ces addicts de l’écran, et il n’a pas tort, « passent, à côté de la vraie vie ». La polémique fait rage. Soit, des internautes prennent cette vidéo comme une ouverture sur autre chose, « un hymne à la vie, loin des écrans. » D’autres, fustigent une technophobie exagérée.
 
Ce qui est sûr, c’est que Look up fait parler et interroge. Rien que cela, c’est bien. En effet,  la vidéo commence par une citation de Gary Turk : « J'ai 422 amis. Et pourtant je suis seul ». Ce qui est effectivement dommage : avoir presque 500 friends, et pas un seul pour aller voire un café ! S’enchaînent alors des images de smartphones, de comptes Twitter ou Facebook, de jeux vidéo, d’ordinateurs, de tablettes, d'iPads...

Et ce qui frappe, c’est cette impression d'immense solitude. On est connecté certes, et sur-connectés, mais au final, on est seul. Même si les images de Gary Turk son tristes, et que son ton a des accents moralisateurs, il parle de « confusion et d’illusion ». On n’a du mal à le contredire.
 
Même si la vision de Gary Turk est radicale et pas nuancée, il veut « alerter sur les transformations des comportements induites avec le règne du monde digital ». Sa vidéo a le mérite de lancer le débat. Au-delà, elle laisse un arrière-goût étrange, et cette phrase revient sans cesse, comme une litanie : « Les réseaux que nous appelons sociaux n’ont rien de sociaux. Quand nous ouvrons nos ordinateurs, c’est nos portes que nous fermons. »
 
 

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juillet 2017 - 17:18 Statut de Brigitte Macron, comme une maladresse


Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016