Speedy Life











Actu

Morts suspectes de bébés, le lactarium de l’hôpital Necker va être inspecté


Mélanie Sagan
Lundi 5 Septembre 2016




La raison de la mort de deux bébés prématurés à cause d’une même bactérie à l’hôpital des enfants malades de Necker à Paris n’a toujours pas été formellement identifiée. L’inspection lundi 5 septembre du lactarium devrait permettre de confirmer ou infirmer la mise en cause du lait maternel.


ILD
ILD
La ministre de la Santé, Marisol Touraine a annoncé qu’une inspection du lactarium Ile-de-France va avoir lieu lundi 5 septembre en réaction à la mort de deux grands prématurés à l’hôpital Necker. La mission a été confiée à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui doit identifier sur place les causes de ce drame.

« La suspension de la délivrance de lait par le lactarium d'Ile-de-France, abrité par l'hôpital Necker à Paris, a été annoncée samedi par l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) après la découverte de trois grands prématurés contaminés par une même bactérie dont deux sont décédés » rapporte Europe 1. Il n’a pas fallu longtemps aux professionnels du prestigieux hôpital Necker pour identifier un risque au niveau du lait maternel qui a été donné aux trois bébés. Situés dans deux services différents, le lait maternel issu du lactarium semble être le dénominateur commun.
 

Une explication à vérifier

La bactérie en cause est bien connue et identifiée par le monde médical : « Le Bacillus cereus qui a contaminé trois nouveau-nés à Paris est très fréquent. On le trouve par exemple dans la poussière ou dans des aliments comme le riz cuit. En général, ce germe ne provoque pas plus qu'une nausée ou une diarrhée pendant vingt-quatre heures. Sauf pour les personnes aux systèmes immunitaires les plus fragiles, ce qui est le cas des grands prématurés » précise Le Parisien.

« Nous n'avons aucune certitude, nous ne pouvons pas l'écarter, c'est pour cela que par précaution a été suspendue la distribution du lait » a expliqué la ministre interrogée par RTL. Elle a par ailleurs expliqué que les prématurés étaient pour l’heure nourris par du lait maternel issus de lactarium d’autres régions. Si l’explication a été pour l’heure retenue des éléments méritent d’être éclaircis. En effet, les hôpitaux de Paris ont effectué des tests et contrôles microbiologiques sur les laits issus du lactarium francilien et n’ont découvert aucune anomalie.
 
 




Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016