Speedy Life
Actu

Plus d’études, moins d’argent et retraitées plus tard : bonne journée de la femme à toutes


Mélanie Sagan
Mercredi 8 Mars 2017




8 mars oblige, les articles et études pullulent qui nous en disent plus sur la condition de la femme. L’Insee montre ainsi que les inégalités ont beau diminuer, l’écart reste important notamment dans le monde professionnel.


ILD
ILD
C’est la journée de la femme, faisons fi de la traditionnelle plaisanterie sur le reste des journées qui sont pour les hommes et entrons dans le vif. « Elles étudient plus mais sont moins payées, s'occupent plus des enfants mais partent à la retraite plus tard: les inégalités entre les femmes et les hommes diminuent lentement, malgré des progrès en termes d'emploi et une vision de moins en moins "stéréotypée" » rapporte l’AFP en s’appuyant sur le rapport de l’Insee sorti mardi.
 
« Les hommes et les femmes ne parcourent pas les étapes de la vie de la même façon. S'il y a des améliorations, notamment en termes d'emploi, des différences persistent à tous les âges » a commenté Laurence Rioux, responsable des études sociales de l’Insee.
 
On a beau savoir tout ça, on ne peut s’empêcher d’être étonné à chaque fois. Les femmes sont lus brillantes à l’école, étudient plus mais sont largement moins bien traitées dans le milieu professionnel que les hommes. « Dès l'école primaire, les filles réussissent mieux à l'école que les garçons et cet écart se creuse au collège. Plus diplômées que les hommes, les jeunes femmes sont majoritaires dans le supérieur (55%) et s'engagent dans des cursus plus longs. Cependant, à l'exception des études de médecine, elles sont encore peu présentes dans les filières scientifiques et accèdent à un premier emploi plus tard que les hommes, dévoile l'Insee, à la veille de la journée internationale des droits des femmes » continue l’AFP.
 
Et si les écarts ont tendance à diminuer, les raisons sont parfois surprenantes. Ainsi le chômage des hommes a dépassé celui des femmes depuis 2013 mais ce serait, explique l’Insee, parce que la crise de 2008 s’est abattu plus durement sur des milieux professionnels très masculins. Mais soyons objectives, il y a tout de même du mieux : en 2015 l’écart entre les hommes et les femmes qui participent au marché du travail est de 8 points contre 31 points il y a 40 ans et sur 100 cadres, 49 sont des femmes. 
 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juillet 2017 - 17:18 Statut de Brigitte Macron, comme une maladresse


Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016