Speedy Life
Actu

​Boutons, respirations et maux de tête : la vie derrière le masque


Clarisse Rosius
Vendredi 11 Septembre 2020





Porter plusieurs heures par jour un masque a des conséquences dans plusieurs domaines. Des boutons, difficultés respiratoires ou même maux de tête sont des effets directs confirmés par des professionnels de santé.


Sans trancher dans les débats actuels sur l’utilité ou non de porter le masque, les effets de ce dernier sur la santé méritent d’être soulignés. Ainsi, dans un long article, Le Figaro Madame  donne la parole à des professionnels de santé qui confirment qu’il y a des effets déplaisants. « Depuis que vous portez un masque, et encore davantage depuis qu'il est obligatoire dans toutes les entreprises et en extérieur dans certaines villes, vous avez certainement remarqué que votre peau y réagissait en présentant des démangeaisons, des boutons... Il n'y a rien d'étonnant. Sans remettre en question le port de la protection, des professionnels de santé expliquent comment notre corps y réagit et en souffre (un peu) » commence le magazine en prenant des pincettes.
 
Car qu’on le veuille ou non, il y a des conséquences. Ainsi porter un masque favorise la prolifération de bactéries qui peuvent avoir des conséquences sur la peau. En dessous des yeux, à l’arête du nez, sur le menton ou derrière les oreilles des réactions sont plus fréquentes. 
 
Sur les yeux, des sècheresses oculaires peuvent se déclencher à cause des expirations souligne une ophtalmo interrogée par le magazine. Tandis que des troubles de la respiration sont soulignés ainsi que des maux de tête. « Chez certains d'entre nous, le port du masque peut provoquer des «tensions de céphalée musculaire», indique le neurologue Dominique Valade, soit des tensions au niveau du crâne. Avec le masque sur le visage, on force sur les muscles faciaux sans forcément s’en rendre compte, et on crée une tension à l’origine du mal de tête. Pour celles et ceux déjà sujets aux migraines, ces tensions peuvent provoquer des crises plus régulières. Selon le médecin, il n'y a guère de solutions pour remédier à ces maux de tête. La meilleure alternative serait de remplacer le masque par la visière, seulement cette dernière n’est pas acceptée dans tous les lieux, où le masque reste la seule protection autorisée » conclue l’article.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Octobre 2021 - 09:38 Face à Clubhouse, Facebook sort un equivalent