Speedy Life
Actu

Allergies alimentaires : la malbouffe pourrait être responsable


Clarisse Rosius
Mercredi 19 Juin 2019





Des scientifiques cherchent à comprendre les raisons des augmentations des allergies alimentaires ces dernières années. Assez logiquement, ils étudient la piste de la malbouffe et notamment des produits présents dans les aliments industriels.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Dans toutes les régions du monde, les allergies alimentaires augmentent. Est-ce parce qu’elles sont plus facilement détectées ? Parce que les personnes sont beaucoup plus vigilantes ? Ou plutôt à cause des évolutions de nos pratiques alimentaires ? Un récent travail scientifique semble favoriser cette dernière option. « Une nouvelle étude présentée le 8 juin lors du 52e Congrès annuel de la Société européenne de gastroentérologie, hépatologie et nutrition pédiatriques (ESPGHAN) vient peut-être de trouver un coupable : les produits terminaux de la glycation (AGE en anglais pour Advanced Glycation End products), des composés issus de la réaction entre un sucre et une protéine qui se forment lors de la cuisson des aliments (réaction de Maillard). C'est cette dernière qui donne leur belle couleur dorée au pain, aux biscuits et aux produits de pâtisserie. Mais on trouve aussi des AGE dans tous les aliments frits comme les chips, les frites, les gratins, les viandes rôties, les gratins, le café ou le cacao (qui sont torréfiés). Les AGE sont naturellement fabriqués par notre corps, mais ceux issus de l'alimentation viennent s'y rajouter. Or, plusieurs études ont montré le rôle de ces AGE dans le développement du diabète, de l'athérosclérose ou des maladies neurodégénératives » écrit Futura Sciences.
 
Les scientifiques de l’Université de Naples ont observé que les enfants qui consomment les produits industriels en plus grande quantité étaient plus sujets à des allergies que les autres. Il est cependant encore trop tôt pour en tirer une conclusion définitive. « Il est en effet tentant d'établir un lien entre l'augmentation des allergies alimentaires et la consommation de malbouffe. Mais corrélation ne veut pas dire cause : est-ce que ce ne serait pas l'allergie elle-même qui entraînerait une augmentation du taux d'AGE ?  De nombreuses autres pistes ont déjà été avancées pour expliquer la hausse des allergies » nuance le site spécialisé.




Dans la même rubrique :
< >