Speedy Life
Actu

Guillaume Rocheron, le seul Français récompensé aux Oscars


Clarisse Rosius
Mardi 11 Février 2020





Le seul Oscar 2020 décerné à un Français est allé à Guillaume Rocheron pour les meilleurs effets spéciaux du film « 1917 ». C’est la deuxième fois qu’il reçoit la plus haute distinction dans cette catégorie.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Un Français est reparti avec une statuette de la cérémonie 2020 des Oscars. Mieux, c’est sa deuxième récompense à la plus prestigieuse des académies du cinéma. Guillaume Rocheron, 39 ans, est ainsi lauréat de l’Oscar des meilleurs effets spéciaux pour le film « 1917 ».

Alors que l’on s’attendait à ce que le film remporte beaucoup plus de prix, le film a remporté des récompenses uniquement dans les catégories techniques. En plus de la statuette du Français, la photographie et le mixage du son ont été récompensés. « « 1917 est un grand projet qui offre une occasion de repenser notre rapport aux effets spéciaux», a déclaré Guillaume Rocheron dans un anglais parfait au moment de recevoir le trophée, qu’il partage avec ses collègues Greg Butler et Dominic Tuohy. Né en 1981 à Paris, Guillaume Rocheron a commencé sa carrière en 2000 chez BUF Compagnie, une société française d’effets spéciaux spécialisée dans la synthèse d’images. Depuis 2005, il travaille au sein de la très réputée Moving Picture Company » rapporte Le Figaro.

En 2013, Rocheron avait déjà eu un Oscar pour les effets spéciaux de L’Odyssée de Pi. Mais ces deux films sont loin de rendre compte de sa prolifique carrière. Fast and Furious 5, Godzilla ou Ghost in The Shell font partie des films à gros budgets dont il a dirigé les effets.

« Avec 1917, tourné en un seul vrai-faux plan-séquence, Guillaume Rocheron est passé du blockbuster américain au film de guerre aux exigences techniques inédites. « L’objectif n’était pas de créer des explosions, mais plutôt de trouver des façons subtiles de ne pas se répéter d’une transition à l’autre. Nous avons créé des effets cinématiques qui n’existent nulle part ailleurs», explique le technicien dans un entretien accordé au média américain GoldDerby » poursuit Le Figaro. Pour les autres Français repartis bredouilles, la performance de Rocheron est une maigre consolation.





Rss

Les News