Speedy Life
Actu

Kipkiz : ses clés au chaud


Vendredi 26 Février 2016




Avec son concept innovant, une start-up parisienne pourrait bien résoudre la panade en cas de perte de clé.


Kipkiz : ses clés au chaud
61% des Français ont déjà égaré leur clé de domicile. Les clés arrivent en tête des objets les plus perdus. On peut dire que c’est de l’ordre de l’emmerdement maximum. On peut aussi avancer, que bientôt, ce sera la fin de la « galère des clés perdues », rapporte lefigaro.fr. Comment ? Grâce à la solution proposée par la start-up parisienne Kipkiz, soit keep keys en Anglais.
 
Le concept est simple : la start-up propose à ses clients, des parisiens donc, de « stocker leurs doubles de clés dans un coffre sécurisé. » En cas de perte ou de vol, plus la peine de payer une fortune un serrurier pour forcer la porte de son domicile. C’est en partant de ce constat et de cette mauvaise expérience, que les fondateurs de Kipkiz ont imaginé le modèle de leur start-up.
 
En cas de besoin, le double de clé stocké chez Kipkiz sera livré dans l'heure, 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7.
 Un des livreurs de la start-up, en réalité l'un des fondateurs, retrouvera le quidam à l'endroit de son choix, grâce à la géolocalisation. Le service est facturé 20 euros par an. Il comprend « la récupération du double et un dépannage possible. »
 
Évidemment, pour se faire, la fiabilité et la sécurité doivent être totale. « L’un des freins que nous devions lever réside dans un problème de confiance », explique au Figaro, Corentin Grange, un des co-fondateurs. Et d’ajouter, « il n’est pas forcément facile de confier ses clés à une start-up inconnue. » Pour rassurer ses clients, Kipkiz ignore tout de l’adresse de ses clients.
 
Chaque clé est en effet anonyme et contenue dans une enveloppe scellée, avant d’être stockée dans un coffre sécurisé. Pour récupérer les doubles ou pour procéder à un dépannage, le client propose le lieu de son choix, entre une sortie de métro, son bureau ou un resto. Dans tous les cas, « rien ne se fait à son domicile. » Comme les clés arrivent en tête 
des objets les plus souvent perdus et que les Parisiens vivent de plus en plus seuls, Kipkiz a toutes les chances d’aboutir. Et du coup, d’embaucher de vrais coursiers.

Kipkiz : ses clés au chaud