Speedy Life
Actu

Les Galafs made in Goude, c’est fini


Vendredi 26 Septembre 2014




Après quatorze ans de collaboration, le publicitaire Jean-Paul Goude cesse son aventure avec les Galeries Lafayette dont il véhiculait l’image.


Les Galafs made in Goude, c’est fini
C’est un peu la fin d’une époque. Alors qu’il est l’invité de M Le Magazine du Monde, qui lui donne carte blanche pendant neuf semaines, la collaboration entre le trublion de la pub, Jean-Paul Goude, et les Galeries Lafayette s’arrête. C’est ce que rapporte cette semaine, le magazine Stratégies. Et pourtant, pendant quatorze ans, le publicitaire a façonné l'identité du grand magasin avec ses affiches fantasques et pop.
 
Inès de la Fressange, Antoine de Caunes, Laeticia Casta, Jean-Paul Gaultier, Frédéric Beigbeder ou plus récemment, le graffeur André Saraiva, beaucoup ont défilé devant l’objectif de Goude. Pour ces campagnes, il a mis en scène des personnages forts, incarnant Paris, la France ou encore la pop-culture, voir la contre-culture. Depuis 2001, sa signature était indissociable de l’enseigne.

Résultat, les Galeries Lafayette ont véhiculé cette image décalée, drôle, ne se prenant pas au sérieux, irrévérencieuse parfois aussi, loin des codes plus attendus du luxe. Sa signature représentait tout un univers. Et peut-être justement, était-elle trop forte, trop reconnaissable, devenue caricaturale ?
 
Mercredi donc, les Galeries Lafayette ont annoncé que le contrat entre l’agence Asap et Jean-Paul Goude ne serait pas reconduit. Du coup, cinq agences seraient sur les rangs afin de récupérer le budget publiciatire du grand magasin, selon le site CB News : BETC Paris, Fred & Farid, Saturday Group, TBWA Paris et Sid Lee. Reste à savoir qu’elle image le successeur donnera au grand magasin parisien.

Les Galafs made in Goude, c’est fini