Speedy Life
Bien-être

Les antibiotiques sans ordonnance : un nouveau service en pharmacie


Paolo Garoscio
Mercredi 19 Juin 2024





Depuis peu, se rendre chez le médecin pour obtenir des antibiotiques n'est plus nécessaire pour certains cas d'angine ou de cystite. Les pharmacies offrent désormais la possibilité de délivrer ces médicaments sans ordonnance.


Antibiotiques sans ordonnance : comment bénéficier du service ?

Lorsqu'une angine ou une cystite se manifeste, il est depuis le 18 juin 2024 possible de se rendre directement en pharmacie. Là-bas, un pharmacien formé effectuera un test rapide d'orientation diagnostique (TROD) pour confirmer la nature bactérienne de l'infection.

Pour l'angine, il s'agit d'un prélèvement dans la gorge avec un écouvillon. Pour la cystite, un test urinaire est nécessaire. Si le test est positif, le pharmacien peut délivrer l'antibiotique adapté immédiatement, sans nécessité d'une ordonnance préalable. Adoptée pour désengorger les cabinets médicaux, cette nouvelle mesure est particulièrement bénéfique dans les zones rurales où l'accès aux médecins peut être limité. En permettant aux pharmaciens de prendre en charge ces pathologies courantes, on espère réduire significativement le nombre de consultations nécessaires chez les généralistes.

Quelles maladies sont concernées ?

En pratique, la procédure en pharmacie est la suivante : le pharmacien réalise un test rapide pour détecter la présence de bactéries. Si le test est positif, l'antibiotique est délivré selon une posologie définie par la Haute Autorité de Santé (HAS). Le pharmacien informe ensuite le médecin traitant du patient pour assurer un suivi médical adéquat.

Cette mesure concerne spécifiquement deux pathologies :
  •     L'angine à streptocoques du groupe A : ce type d'angine nécessite la confirmation par un test TROD.
  •     La cystite aiguë non compliquée : cette condition est vérifiée par un test urinaire.
Le principal avantage de cette nouvelle réglementation est de réduire le temps d'attente pour les patients et de permettre une intervention rapide, ce qui est primordial pour éviter des complications. De plus, cette nouveauté aide à diminuer la surcharge de travail des médecins généralistes, permettant de consacrer plus de temps aux patients présentant des pathologies plus complexes.


 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2024 - 10:56 Vacances : gare à la « Maladie des Loisirs »