Speedy Life
Actu

Pluies, neiges et avalanches annoncées dans le Sud Ouest


Clarisse Rosius
Lundi 10 Janvier 2022





Météo France a déclenché une vigilance rouge pour précipitations et risques d’avalanche dans les Pyrénées. Dans le Sud-Ouest plusieurs départements sont concernés par des risques d’inondations.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Une période tendue s’annonce pour le sud-ouest. Depuis lundi 10 janvier, les autorités alertent sur les risques d’une météo extrême avec des précipitations record. « De fortes précipitations étaient attendues lundi 10 janvier sur les départements des Pyrénées, a annoncé Météo-France, qui prévoit un « risque fort » d’avalanche, avec menace sur les routes et les infrastructures de montagne. Météo-France a placé en vigilance rouge « crues » les Pyrénées-Atlantiques et les Landes. Les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et l’Ariège sont en vigilance rouge « pluie et inondation ». Une vigilance orange « crues » est maintenue dans le Nord, l’Aisne et le Gers et dans les Pyrénées-Orientales pour risques de crues, selon un bulletin diffusé à 3 heures » relaye Le Monde.

Les risques d’avalanche sont au niveau 4, qui correspond à un risque « fort » sur la quasi-totalité des zones montagneuses. « Les avalanches se produisent en neige humide jusqu’à 2 200 m d’altitude. Au-dessus de cette limite, les avalanches pourront se produire en neige sèche, mais se mêler à de la neige humide en atteignant des altitudes inférieures. Des avalanches spontanées de grandes tailles sont possibles dans de nombreuses pentes et peuvent menacer les routes de montagne et les infrastructures des stations de haute montagne » ajoute le quotidien. 

A partir de mardi 11 janvier, le risque devrait être abaissé en orange mais la vigilance restera de mise : « Les cumuls de précipitations vont devenir importants sur l’ensemble des départements pyrénéens. Au cours de l’épisode (environ quarante-huit heures entre dimanche et lundi), on attend des cumuls de l’ordre de 50 mm à 80 mm en plaine, 100 mm à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémonts, 150 mm à 250 mm en montagne, très localement un peu plus. La fonte du manteau neigeux présent en dessous de 2 000 m contribuera à renforcer ces cumuls. A noter, une longue houle de nord-ouest pourrait contrarier les écoulements côtiers des cours d’eau, malgré un contexte de coefficients de marée bas, constituant un facteur aggravant. »




Dans la même rubrique :
< >