Speedy Life
Actu

Réalisme ou sacrilège, Harley Davidson lance une moto électrique


Clarisse Rosius
Mardi 21 Janvier 2020





La mythique marque de motos Harley Davidson vient de lancer son premier modèle électrique. De quoi laisser dubitatif les fans de la marque surtout connue pour ses modèles bruyants et fumants.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

Une Harley qui ne fait pas de bruit, est-ce bien une Harley ? Pourtant la marque a gardé le cap depuis son annonce de commercialisation de modèles électriques. « 

On le sait, la Livewire n'était que la première incursion d'Harley Davidson sur le marché des deux roues électriques. La mythique marque américaine a plusieurs modèles de motos sur sa feuille de route, mais aussi des vélos à assistance électrique pour les adultes et les enfants. Il y a aura également un scooter électrique attendu en 2021-2022. Et l'on apprend qu'une nouvelle moto devrait faire son apparition dans la même fenêtre temporelle » nous apprend Futura Sciences .

 

Avec la publication d’une photo, la société démontre qu’elle est en train d’opérer un changement drastique d’image. Marque des bikers durs à cuire ou des américains « rednecks » peu intéressés par le réchauffement climatique, Harley Davidson cherche clairement un nouveau public avec des scooters électriques. On les imagine plus facilement rouler à New York ou San Fransisco que sur la Road 66. Seule chose certaine, à lire l’article de Futura Sciences, l’entreprise a changé : «  On ne sait encore rien de concret à son sujet mais Harley-Davidson a partagé une première esquisse qui donne une idée assez précise du look de la monture à propulsion électrique. Elle n'a pas encore de nom mais tout laisse à penser qu'il s'agira d'un modèle moins puissant, et vraisemblablement plus abordable, que la Livewire qui vaut 33 900 euros en prix de base. La filiation esthétique avec le style  Harley penche vers les modèles flat-track, discipline dans laquelle la marque s'est illustrée depuis les années 1910. Un look juste ce qu'il faut de vintage qui devrait séduire une clientèle plus jeune pas forcément attirée par la grosse Harley-Davidson de papa. » Pas non plus le genre de moto sur laquelle on aurait imaginé Peter Fonda ou Johnny Halliday.






Rss

Les News