Speedy Life
Bien-être

Sommeil : n’allez plus dormir après cette heure précise


Paolo Garoscio
Jeudi 27 Juin 2024





Les habitudes de sommeil ont des effets sur la santé mentale et physique. Une étude récente de l'université de Stanford met en lumière les risques associés à des heures de coucher tardives. Le sujet est important autant pour les professionnels de la santé et que pour les individus soucieux de leur bien-être.


Se coucher tard perturbe vos rythmes circadiens

L'horloge biologique, ou rythme circadien, régule les cycles veille-sommeil. Se coucher tard perturbe cette horloge, entraînant des conséquences négatives sur la santé mentale. Une étude de la UK Biobank, incluant 73 888 participants, montre que ceux qui se couchent après 1h du matin présentent des taux plus élevés de troubles mentaux, comme la dépression et l'anxiété.

Les chercheurs ont constaté que cette association persiste indépendamment du chronotype des individus. En d'autres termes, même les personnes naturellement "couche-tard" souffrent de cette perturbation. Les résultats publiés dans Psychiatry Research indiquent que les personnes se couchant tard sont 20% à 40% plus susceptibles de développer des troubles mentaux par rapport à celles se couchant plus tôt.

Le manquer de sommeil influence votre comportement

Se coucher tard favorise également des comportements nuisibles. La théorie de "l'esprit après minuit" suggère que des changements neurologiques et physiologiques nocturnes augmentent l'impulsivité, l'humeur négative et la prise de risques. Ces comportements incluent les pensées suicidaires, les crimes violents, la consommation d'alcool et de drogues, ainsi que la suralimentation.

Les chercheurs de Stanford recommandent de ne pas se coucher après 1h du matin pour préserver la santé mentale. Pour améliorer la qualité du sommeil, il est conseillé de maintenir une routine de coucher régulière, d'éviter les écrans avant de dormir et de créer un environnement propice au sommeil. La gestion du stress par des techniques de relaxation peut également aider à améliorer la qualité du sommeil.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2024 - 10:56 Vacances : gare à la « Maladie des Loisirs »