Speedy Life
Culture(s)

Géant du théâtre et voix inoubliable : Jean Piat est mort


Clarisse Rosius
Mercredi 19 Septembre 2018





Mardi 18 septembre Jean Piat est mort à l’âge de 93 ans. Un choc pour les connaisseurs de théâtre mais aussi pour le très grand public qui a été habitué à sa voix dans des doublures de voix célèbres comme Scar du Roi Lion ou Gandalf du Seigneur des Anneaux.


DR couverture DVD Les Rois Maudits
DR couverture DVD Les Rois Maudits
A quelques jours de son 94ème anniversaire, Jean Piat est mort. Très grand comédien, acteur de cinéma et voix françaises dans des grandes productions, des générations entières ont été marquées par son œuvre. L’éclectisme de sa carrière sont pour beaucoup dans le choc que sa mort représente. Très connu pour le rôle de Robert d’Artois dans Les Rois maudits, c’est surtout au théâtre qu’il a brillé pendant des décennies.

« Secrétaire honoraire de la Comédie Française, le comédien était avant tout un monstre sacré du théâtre. Il avait interprété sur les planches les plus grands rôles, comme celui de Don César (Ruy Blas), Alceste (Le Misanthrope) ou Don Quichotte. Il a également incarné Cyrano de Bergerac à de nombreuses reprises. En juillet 2017, il était remonté sur scène dans la pièce Love Letters. "Je vais jouer celui là et l'on verra ce que ça donne. Je pense que c'est peut-être la dernière pièce que je joue. Je ne suis sûr de rien. Je ne suis pas sûr de l'heure de ma mort donc par conséquent je ne suis sûr de rien. Je ne pense pas au prochain rôle, je pense au cimetière", déclarait-il au micro d'Europe 1 à cette occasion » rapporte le site spécialisé Programme TV dans sa nécrologie.

Mais même ceux qui n’ont pas l’habitude d’aller au théâtre le connaissent par sa voix exceptionnelle et envoutante. Il a ainsi fait le doublage en français de Scar dans le Roi Lion mais aussi Gandalf dans Le Seigneur des anneaux. Des prestations qui ne rendent pas forcément compte de la totalité de son talent mais qui ont au moins marqué des générations d’enfants et de spectateurs. Discret et humble, ce géant de la culture française va beaucoup nous manquer.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Février 2019 - 11:22 Les Césars 2019 font un bide historique