Speedy Life
Carrière

Avez-vous peur de parler en public?


Speedy Life
Lundi 7 Juin 2010





Avez-vous peur de parler en public?
1. Accordez autant d'importance à la forme qu'au fond

« Beaucoup considèrent encore que c'est le fond qui est important et la forme, accessoire" . Pas du tout ! C'est de l'alliance harmonieuse des deux que dépendra la réussite d'une intervention. » Un discours brillant sur le papier peut très mal passer à l'oral. « Les faits ne parlent pas d'eux-mêmes à l'oral !" Il est indispensable de mettre ses idées en scène pour qu'elles aient le maximum d'impact sur l'auditoire. » Tout cela nécessite bien sûr un gros travail en amont. Travail sur le fond du discours, puis répétition de son intervention pour maîtriser la forme et verrouillage de l'environnement matériel : ce sont les trois clés d'une intervention réussie.

2. Posez-vous les bonnes questions

Que vous vous exprimiez devant un congrès de 400 personnes ou le jury d'un appel d'offres, commencez par vous poser les bonnes questions. Premièrement : « À qui je m'adresse ? ». Quel est l'état d'esprit du public, quelles sont ses attentes, ses motivations, ses craintes, son niveau d'information ? Deuxièmement : « Quel est l'objectif de mon intervention ? » (ex. : motiver des commerciaux ; vendre mon projet à la DG…). C'est important que ce soit clair pour vous. Troisièmement : « Quelle est ma stratégie pour atteindre mon objectif ? » Sur quels leviers vais-je agir ? (ex. : goût du défi des commerciaux, désir de croissance interne du DG…). C'est capital pour trouver les arguments qui vont percuter. Les réponses à ses questions vont vous permettre de construire votre discours. Qui doit respecter deux impératifs : concision et pédagogie.

3. Soyez concis...

« Pour parler trois quart d'heure, il faut un talent fou et un contenu passionnant ! Un discours de 20 minutes percutant et structuré, c'est déjà du beau travail ». La concision, c'est l'assurance de ne pas ennuyer votre auditoire. D'autant que tous les spécialistes de la communication l'affirment : le public ne retient jamais plus de deux ou trois messages dans un exposé. Soyez donc bien clair sur vos idées forces et concentrez vous là-dessus. « Avant, je construisais mes discours comme une dissertation scolaire. Désormais, je vais droit au but pour capter l'attention de l'auditoire. » La concision vaut aussi pour vos supports. « Divisez le nombre de vos slides par cinq. Les transparents doivent servir de support à une démonstration, pas l'inverse. »

4. Et pédagogue

Autre condition de réussite : se mettre à la portée de son public. Cela suppose d'abord d'illustrer ses idées. « Pas d'idée sans exemple et pas d'exemple sans idée. Parce que c'est à partir de l'image qu'on accède au concept.« Trop d'orateurs restent centrés sur eux.Il faut au contraire se mettre à la portée du public avec un vocabulaire adapté (pas de jargon si le public ne connaît pas le sujet) et des exemples qui lui ‘parlent'. » Socrate disait déjà : « Quand je parle à un forgeron, je lui raconte des histoires de forgeron. »

Alors maintenant, il faut se lancer!



À propos de l'auteur :

Apprenez à parler en public!
http://www.je-suis-un-gagnant.com




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Juillet 2016 - 11:48 2016 ou l'année des femmes au pouvoir


Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016