Speedy Life
Carrière

Comment terminer un mail sans se planter ?


Mardi 24 Novembre 2015




Étonnement, pour terminer un email professionnel, on pédale parfois dans la semoule. La bonne formule pour le finir, sans le saboter ou se saboter.


Comment terminer un mail sans se planter ?
Bien à vous, cordialement, amitiés, à plus… Si un mail professionnel est moins formel qu’un courrier classique, en revanche, savoir le terminer sans le saboter est important. Sans le savoir, on est en effet nombreux à commettre des erreurs, à utiliser des formules qui ne conviennent pas, décalées ou ringardes. Pour en finir avec l’approximation, le site madame.lefigaro.fr a fait le tour de la question. De quoi y prendre de la graine.

Si le début d’un mail professionnel est très important, la fin l’est également. Mais elle est souvent expédiée. Dans d’autres cas, elle peut tomber à côté de la plaque. Ainsi, Aude Roy, coach en « image », explique au Figaro : « la fin du mail peut être une zone glissante, surtout de nos jours où la frontière entre vie pro et vie perso est de plus en plus poreuse. » Elle donne des conseils afin de finir correctement un email. La formule finale évidemment, dépend du destinataire.
 
L’idée est de toujours conclure. Mais la formule de politesse doit également s’ouvrir sur l’avenir. « Il ne suffit pas de poser son information et de partir sèchement », explique Aude Roy. Comme dans la vraie vie, il s’agit de se revoir, ou de rester en contact. Ainsi, on peut, dit la coach, terminer un mail par les formules suivantes : « dans l'attente de votre retour » ; « n'hésitez pas à me rappeler au... ». Le message est de « donner un rendez-vous futur, soit physique soit téléphonique ou via un autre mail. Il faut tendre ce pont vers le futur pour que le mail soit suivi d'une autre action, que la relation continue. »
 
Contre toute attente, l’expression passe-partout, « Bien à vous » est à éviter. Mieux, à supprimer purement et simplement. Elle est pourtant énormément utilisée. Oui, mais « cette traduction du sincerely yours » Anglais, n’a aucun intérêt en Français. Pire, elle peut être mal interprétée. Et la coach Aude Roy fait bien de le rappeler : « en quoi suis-je à l'autre ? » En rien. En revanche, « cordialement » convient, voire « très cordialement » ; « sincères salutations » ou « sincèrement », des formules rarement utilisées dans un email. Pourtant, elles sont adéquates, directes, ni trop, ni pas assez.
 
« Amitiés » peut être utilisé « pour les contacts professionnels avec lesquels on a une relation très suivie et privilégiée, qui s'inscrit dans la durée », souligne Le Figaro. Quant à « Chaleureusement », il est réservé à des personnes plus âgées. Dans tous les cas, en guise de signature, on évite son initiale. Imaginez, vous vous appelez Quitterie et vous signez « Q ». Ça manque de sérieux. Le mieux est d’écrire son prénom en entier, suivi ou non, de son nom de famille. Si votre prénom est très commun, cela peut être utile, pour éviter toute confusion. Allez, bien à vous, à plus, LOL, Take Care.

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016