Speedy Life
Tendances

Marc Jacobs : t’es moche, t’es beau


Dimanche 6 Juillet 2014




Mais que se passe t-il ? Marche t-on sur le tête, ou justice n’est que rendue ? Ces temps-ci, une drôle de tendance voit le jour. Pour sa dernière campagne solo - rappelons que le couturier Marc Jacobs a quitté Louis Vuitton pour continuer à se consacrer à sa marque - il s’est lancé dans un casting sauvage via Twitter, et le résultat est pour le moins… déstabilisant.


Marc Jacobs A-H 2014
Marc Jacobs A-H 2014
L’année dernière, c’est le créateur Nicolas Formichetti, qui pour la marque Diesel l’avait fait... Cette saison, c’est Marc Jacobs, le designer américain, que l’on ne présente plus, qui pour sa campagne Automne-Hiver 2014, casse les codes de la mode, et par là-même, ceux de la beauté. Dans sa prochaine campagne, c’est un jeune garçon, au physique pour le moins étrange, qui tire son épingle du jeu. Il surplombe l’intégralité des photos, de sa silhouette et de son visage malingres, mais charmants au demeurant.
 
On peut se demander si c’est l’effet selfie qui y est pour quelque chose ? Cette horrible habitude de l’auto-portrait exhibitionniste qui n’en finit pas de nous envahir via les réseaux sociaux. Résultat, les plateformes de partage de photos en ligne, comme Instagram, deviennent des castings XXL où les directeurs artistiques, se transforment en directeurs de castings sauvages ! C’est sur Twitter par ailleurs, qu’en avril dernier, Marc Jacobs, pour sa marque éponyme, a organisé pendant cinq jours, un casting géant. Tout le monde pouvait envoyer sa photo avec le hashtag ou mot-dièse, moins chic,  #CastMeMarc.
 
Avec la pointue styliste britannique, Katie Grand, qui a notamment collaboré à Dazed & Confused, The Face, POP et LOVE, pour ne citer qu’eux, ils ont ensuite effectué leur sélection parmi les 70 000 portraits postés. Une petite précision, qui a son avantage : pour la campagne, le photographe anglais star, David Sims était à la photo. Dans cette équipe de choc, Grand et Sims, c’est quand-même un peu le top du top du panier, autrement dit, pas les rois de l’impro : neuf candidats ont retenu l’attention, pêchés tour à tour aux États-Unis, en Russie, en Corée du Sud et en Australie. Le monde d’aujourd’hui est global ou ne l’est pas.
 
Au final, des cheveux de toutes les couleurs. Retenons le bleu, (photo), des silhouettes décalées, mais cela n’a pas grand chose à voir avec le sujet qui nous intéresse : tissus, motifs, formes et matières s’opposent dans un grand bazar, disons, visionnaire, oversized. Mais surtout, un gars sort incontestablement du lot : cheveux très roux, red hair, dirait-on en Anglais, blanc comme un cachet d’Aspro, nez pas aquilin pour un sous, et long-long-longiligne. À l’opposé des mannequins que l’on a l’habitude de voir, il tire finalement la couverture à lui. Et on s’avance à peine, en disant qu’on le trouve beau ! C'est pas grave si t'es moche, t'es beau !

Marc Jacobs A-H 2014
Marc Jacobs A-H 2014

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Juin 2017 - 18:00 Ces marques qui font "tilt" !


Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016