Speedy Life
Tendances

Mode high-tech : my jacket is smart !


Mercredi 7 Mai 2014




Gilet connecté pour recevoir des textos, teeshirts qui surveillent le rythme cardiaque, baskets tweeteuses, sac à recharge solaire, jeans amincissant ou anti-cellulite… La mode s’empare des nouvelles technologies, et les vêtements de demain, seront intelligents ou ne seront pas.


Mode high-tech : my jacket is smart !
Le futur du vêtement est en marche. Grâce à des textiles innovants mis au point par des chercheurs, ce domaine phosphore dans tous les sens. Des pièces intelligentes ou connectées sont déjà en train de révolutionner les dressings. Le secteur est en plein boum, et le marché qui s’annonce, offre des opportunités presque illimitées, dans des secteurs aussi variés, que la santé, le sport, le bien-être et la mode.
 
Pyjama qui change de couleur en cas de fièvre, veste chauffante, teeshirts qui contrôlent le rythme cardiaque, sous-vêtements rafraîchissants, pulls qui s’adaptent à la température… Grâce à des capteurs en contact avec la peau, on voit apparaître toute une série de vêtements de protection individuelle, véritable niche porteuse.

Ils jouent un rôle de surveillance, veillent sur notre bien-être. Les capteurs miniatures sont capable de recueillir et d’analyser toute sorte d’informations émises par le corps : déshydratation, pouls, température… et de contrebalancer d’éventuels anomalies, de jouer sur l’isolation et la régulation thermique.

Pour le futur des hôpitaux, les chercheurs vont encore plus loin. Ils planchent sur des vêtements antibactériens capables de détruire les microbes, des tenues décontaminantes... C'est certain, les nouvelles générations de vêtements intelligents vont révolutionner les blocs opératoires, et les soins.

Tissus textiles fournisseurs de données GPS, teeshirt communicant sur Internet… Le vestiaire 2.0, ce sont aussi des tenues interactives et connectées. Elles permettent par exemple, de recevoir ou d’envoyer des SMS. Demain, il sera aussi possible de lire ses mails sur un écran textile inséré dans son vêtement. Des réseaux de microcapteurs et d'actionneurs, seront incorporés dans le tissu, et reliés aux smartphones.

Ces textiles performants incluent des micro-capteurs mélangés à un matériau conducteur, puis aux fibres traditionnelles des tissus. Dans un avenir proche, les capteurs seront de plus en plus miniaturisés, et surtout, ils seront directement mêlés aux fils. Alors, on pourra immédiatement tricoter ou tisser des pièces intégrant ces capteurs.

Ces exemples représentent une petite partie d’un immense marché à venir. Dès l’année prochaine, il pourrait peser 966 millions d’euros. Aujourd’hui, des brevets sont déposés à tour de bras. Et c’est sans parler des vêtements intelligents dans le domaine de la beauté et de la cosméto.

On parle de microcapsules greffées à même les fibres qui libèrent leurs actifs, raffermissants, rajeunissants ou drainants. Tout cela invisible mais contenu dans un soutien-gorge, une brassière, un jeans ou un panty. C'est sûr, la garde-robe 2.0. sera pleine de smart textiles ou de e-textiles au service de notre silhouette et de notre beauté.

Béatrix Foisil-Penther
Journaliste, rédactrice, conceptrice, auteur et literary scout. En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Juin 2017 - 18:00 Ces marques qui font "tilt" !


Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016