Speedy Life
Carrière

Outplacement: l'espoir des chômeurs?


Speedy Life
Mardi 26 Octobre 2010




Article proposé par Maxime M., chargé de communication chez Sapiance RH.


Avant de m'être renseigné sur l'outplacement, des préjugés m'ont envahi l'esprit. En voici un exemple : C'est l'histoire d'un employé qui a passé sa vie dans la même entreprise et brusquement, le voilà en compagnie de ses cartons dans un bus misérable en direction de son chez soi. Trop faible pour lutter et se ressaisir, cet homme va préférer repartir chaque matin comme une machine bien huilée dans un bureau payé par son ex entreprise. En arrivant toujours à la même heure, il déposera son manteau sur le dossier de son fauteuil gris taupe et reprendra comme jadis son café de 9h36. Ne pouvant affronter ce que la vie lui réserve, il choisira l'option de rester dans sa fiction ou plutôt dans sa réalité passée.

Sapiance RH étant très impliqué dans l'outplacement, vous comprendrez que le cliché ci-dessus ne pouvait refléter la réalité. Loin de représenter une aide virtuelle aux accidentés de la vie, je vous invite à découvrir la véritable définition de ce terme.

Outplacement : Définition et objectifs

Il permet d'accompagner des personnes en rupture de contrat pour à la fois assurer son évolution professionnelle et le repositionner sur le marché du travail d'une façon optimale.

Deux types d'actions doivent être distingués :

L'outplacement individuel, destiné au repositionnement sur mesure de cadres et cadres supérieurs ayant généralement fait l'objet d'un départ individuellement négocié avec leur ancien employeur.

L'outplacement collectif, qui fait généralement suite à un licenciement collectif et qui concerne l'ensemble des collaborateurs visés par ce licenciement, quelle que soit leur catégorie professionnelle.

L'outplacement comporte 9 grands objectifs :

Identifier ses atouts et clarifier son projet professionnel, appréhender rapidement son marché-cible, trouver un soutien moral, participer à des travaux de groupe, élargir son réseau, bénéficier d'une structure d'accueil et d'une logistique professionnelle, rendre sa communication écrite et orale pertinentes et percutantes, réussir la négociation de son nouveau contrat de travail, retrouver plus rapidement des responsabilités épanouissantes.

Bien que le processus d'outplacement soit différent d'un cabinet à un autre, 4 périodes clés peuvent être définies :

Une phase de documentation, une phase d'élaboration du plan d'action, une phase de mise en œuvre des TRE (techniques de recherche d'emploi), une phase de négociation du nouveau contrat de travail.

Du coté employé

Un poste pour la vie
Lorsque l'on a travaillé une longue période dans une même entreprise, il est évident que le départ peut être douloureux. Les repères qui étaient les vôtres s'effondrent du jour au lendemain pour laisser place à une possible période de doute et de remise en question. L'outplacement peut être une solution pour vous donner les moyens de rebondir dans votre vie professionnelle. Même si la grande majorité des personnes bénéficiant de l'outplacement ont entre 5 et 15 ans d'ancienneté, Il faut tout de même noter que de plus en plus de personnes ayant moins de 5 ans d'ancienneté en profitent.

Mon réseau…c'est mes amis !
Dans l'éventualité où votre réseau n'est pas très développé, cela risque d'être difficile psychologiquement de repartir de zéro après de longues années de bons et loyaux services. Même avec une bonne estime de soi, le mental risque d'en pâtir.

Une vie professionnelle retrouvée
Selon une étude de la société de reclassement professionnel Right Management, la majorité des candidats (61,3 %) qui ont retrouvé un emploi perçoivent un salaire équivalent au précédent et cela malgré la crise.

83% des candidats retrouvent un emploi en moins de 12 mois, 44% d'entre eux en moins de 6 mois et enfin 26% des bénéficiaires en moins de 4 mois. Il est donc temps de rayer de notre esprit le parallélisme entre « outplacement » et « longue période ».


Du coté entreprise

L'outplacement permet généralement à l'entreprise de dédramatiser les situations de rupture, de préserver un rôle sociétal et de remobiliser plus aisément les collaborateurs restants.

Concernant le coût de l'outplacement, c'est l'entreprise qui paye. Cependant, elle peut déduire une partie de cette dépense en réduisant les indemnités de licenciement du futur outplacé. Tout se joue lors de la négociation.

En conclusion, l'outplacement est une relation "gagnant-gagnant" entre l'entreprise qui peut preserver son rôle societal et le ou les jeunes licenciés ou futurs outplacés qui peuvent bénéficier d'une aide psychologique et de moyens pour optimiser leurs recherches d'emploi. Bien entendu, L'outplacement n'est pas fait pour tous. Une personne habituée durant sa carrière à changer de poste, bénéficiant d'un réseau important et ayant une bonne estime de soi à plutôt intérêt de refuser l'outplacement et accepter un chèque de départ plus conséquent.




Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016