Speedy Life
Actu

Peugeot is "back in the race"


Mardi 15 Avril 2014




Pas d'annonces tonitruantes ni alarmantes lors de la présentation du plan stratégique de PSA Peugeot Citroën ce lundi 14 avril. Mais des décisions stratégiques visant à réduire les gammes de véhicules et une ferme détermination à retrouver la santé d'ici 2018.


Le nouveau président du directoire de Peugeot, Claude Tavares veut remettre Peugeot "Back in the race" si l'on en croit l'intitulé de son plan stratégique. L'ancien directeur de Renault veut avant tout ramasser les gammes de voitures et "concentrer le pouvoir créatif de nos équipes sur un nombre plus limité de voitures que les gens veulent acheter". Concrètement, on passerait de 45 véhicules vendus aujourd'hui à 38 d'ici 2016 et à 26 d'ici 2022, sans pour autant savoir à ce stade quels véhicules ne seraient plus commercialisés d'ici là.

Un nouvelle marque : DS

PSA veut surfer sur la vague du succès de la DS, pour en faire une véritable marque qui viendra compléter Peugeot et Citroën. DS formera le haut de la gamme de PSA  et, selon Claude Tavares, deviendra à terme "autonome". Dans cette nouvelle logique, Peugeot constituera le milieu de gamme et Citroën le bas de gamme, sans toutefois se positionner sur du low-cost.

Retour à une marge de financement opérationnel

"La stratégie de Tavares nous rappelle celle qu'il a déployée avec succès chez Renault", commente George Galliers, analyste chez International Strategy and Investment (ISI). "Le cash est la priorité numéro un, PSA va dans la bonne direction." La société veut en effet se redresser d'ici 2016 avec pour objectif une marge de financement positive, (free cash flow opérationnel). Rappelons que le groupe était encore déficitaire en 2013 de 2,3 milliards d'euros (et de 5 milliards d'euros en 2012).

Encore plus d'activité à l'international

PSA veut renforcer ses relations avec la Chine, marché porteur s'il en est, et souhaite lancer, avec son partenaire Dongfeng (qui va par ailleurs prendre 14% du capital), une marque locale "Fengshen" ainsi qu'une quatrième usine. Carlos Tavares mise aussi sur l'Afrique et le Moyen-Orient et particulièrement sur l'Algérie et l'Iran, deux marchés prometteurs.

Pas de fermeture d'usine en France d'ici 2016 mais un redimensionnement et une modernisation des capacités industrielles françaises a enfin annoncé le patron de PSA. Parmi les projets, le développement d'une chaîne de traction de 4X4 et de l'offre dans les moteurs hybrides.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Septembre 2017 - 13:25 Près de 40% des cancers pourraient être évités


Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016