Speedy Life
Carrière

Prendre soin de sa santé mentale au travail


Mardi 27 Mai 2014




A la question "Où vous attendez-vous à trouver la meilleure action de prévention sur la santé mentale", peu de gens répondent spontanément "Sur mon lieu de travail", celui-ci représentant communément un environnement plutôt stressant. Ce n'est pas l'avis de chercheurs australiens qui viennent de démontrer le contraire dans une récente étude.


Sur le constat que 60% de la population active travaille sur un lieu fixe et que 60% de notre temps d'éveil se passe sur notre lieu de travail, le Dr Sam Harvey, chercheur à l'université australienne UNSW a émis l'hypothèse que le lieu de travail devrait être l'endroit idéal pour y déployer des programmes de prévention en santé mentale. "Nous avons réalisé une synthèse de toutes les publications qui ont témoigné de l'impact de programmes de prévention de la dépression chez différentes catégories de personnes au travail" indique le Dr Harvey. Et le résultat de cette méta-analyse montre pour la première fois que les programmes proposés en entreprise réduisent les symptômes de dépression chez les employés.

Les messages passent mieux sur le lieu de travail

Cette étude tendrait à prouver que le lieu de travail est un endroit tout à fait favorable pour apporter aux employés de l'information sur la santé mentale, un endroit où les messages sur la santé passent bien, contrairement à ce que l'on peut croire. Selon le Dr Harvey, on est parfois trop focalisé sur les aspects négatifs du lieu de travail en le considérant avant tout comme vecteur de stress.
 
Bien que n'ayant pas poussé son étude jusqu'aux moyens les plus efficaces mis en oeuvre dans ce type de programmes, le chercheur et son équipe préconisent des interventions inspirées de la thérapie comportementale et cognitive. Ces techniques permettraient d'enseigner aux employés à mieux comprendre leurs émotions et leurs réactions dans des situations potentiellement stressantes. Cela leur apporterait également toute une palette d'outils pour être plus flexibles et plus adaptables dans leurs missions au quotidien.
 
Depuis quelques années, on assiste en France au développement des risques psycho-sociaux au travail, situations liées aux transformations du travail et à l'évolution de l'environnement économique et social marqué par la crise. Difficiles à repérer et à identifier, ces risques constituent aujourd'hui un enjeu majeur de santé public. Selon l'enquête nationale Santé et itinéraire professionnel (SIP), seuls 28% des salariés ne déclarent pas ou très peu de facteurs de risques et 15% estiment être exposés à un travail exigeant et intensif. Une autre étude réalisée par l’INRS (l’institut national pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles) évalue à 2 à 3 milliards d’euros le coût social que représente la souffrance au travail en France. Enfin, selon un sondage Ifop paru le 25 mai, plus de la moitié des Français (56%) vit le travail comme une contrainte contre 44% qui considèrent au contraire comme un vecteur d'épanouissement.




Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016