Speedy Life
Bien-être

Soyez disponible pour vos enfants


Speedy Life
Lundi 7 Juin 2010





Soyez disponible pour vos enfants
Il y a quelques jours, je me promenais à Saint-Valéry-sur-Somme, très jolie ville médiévale près d'Abbeville. Le temps était magnifique pour une fin septembre (une des plus belles journées de l'été pour les gens du Nord d'ailleurs !). Il y avait donc pas mal de monde qui se baladait en famille, parents et jeunes enfants notamment.

Hé bien, en écoutant d'une oreille discrète tout ce petit monde, je me suis rendue compte que certains parents n'écoutaient pas leurs enfants. Certains d'entre eux, la majorité même, s'évertuaient à vouloir leur dire quelque chose, à leur montrer un objet qu'ils trouvaient surprenants, etc. et il leur fallait pas moins de 5 ou 10 « Papa ! Papa ! » ou « Maman ! Maman !», pour être enfin entendus.
A un autre moment, un enfant sur la plage semblait avoir trouvé la solution : il jouait seul dans le sable créant pour lui tout seul son petit univers avec des tunnels, des monstres, des batailles pendant que ses parents discutaient à l'écart sans le moindre regard sur lui.

Je ne sais pas si je me fais des idées ou si ces situations sont très exceptionnelles, mais j'ai réellement l'impression qu'il y a de plus en plus de parents qui paraissent cloisonner leur vie d'adultes et leur vie de parents, en quelque sorte. C'est un peu comme s'ils se disaient : « ce n'est pas parce que j'ai un enfant que je ne vais pas continuer à vivre comme avant ».

Je ne dis nullement qu'ils n'aiment pas leurs enfants, qu'ils ne s'en occupent pas, loin de là ! C'est juste qu'ils paraissent avoir beaucoup de difficultés à entrer dans l'univers de leurs enfants. Jouer avec eux, discuter de choses futiles, puériles, faire avec eux des « gamineries » ne leur paraît pas du tout évident.
Ces types de parents considèrent leurs enfants comme des adultes en miniature et quand ils discutent avec eux, ils préfèrent parler de choses « d'adultes ». Enfin, quand ils prennent le temps d'ailleurs de dialoguer avec eux.

En effet, quand je vois des enfants s'époumonaient pendant cinq minutes avant d'attirer l'attention de leur maman ou de leur papa, je me demande légitimement si cela se passe toujours comme cela, si ces enfants ont droit à toute l'attention de leurs parents, s'ils sont écoutés par eux. Je pense, malheureusement, que cela doit être monnaie courante.

Ce genre de comportement est dangereux car ces enfants finiront par se taire et par ne plus interpeller leurs parents. Ils se renfermeront sur eux-mêmes, ils généreront leur propre univers, ils se créeront leur compagnon imaginaire avec qui ils pourront parler, s'exprimer, à qui ils pourront confier toutes leurs joies ou leurs peines.

Il est certain que, par moment, certains parents ont envie de se promener tranquillement, sereinement, et que le flot de paroles de leurs enfants les indisposent quelque peu. Ils finissent même par leur dire : « Tais-toi un peu ! Reste tranquille ! Va jouer plus loin ! Arrête de parler ! ». Quand vous êtes fatigué, épuisé, cela peut vous être arrivé de prononcer ce genre de paroles. Ce n'est pas si dramatique… à condition que cela ne devienne pas systématique.

En effet, les enfants, pour se construire, ont besoin de l'attention de leurs parents. Parfois, ils ont des choses importantes à dire. Ils peuvent être préoccupés par un évènement qui s'est produit à l'école, ils peuvent avoir fait de mauvaises rencontres, ils peuvent avoir peur de quelque chose. Et, si vous, parents, vous ne les écoutez pas, qui le fera ?
S'ils se retrouvent seuls face à leurs angoisses, qui sait ce qui va advenir d'eux ?

Si vous êtes des parents un peu négligents, faites un effort, soyez disponibles pour vos enfants, écoutez-les, entendez-les surtout. Faites l'effort de rentrer dans leur univers d'enfant. Ne vous moquez pas d'eux s'ils vous posent des questions qui vous paraissent, à vous adultes, infantiles, futiles. Parlez avec eux de tout. N'attendez pas qu'ils vous parlent pour savoir s'ils vont bien ou non. Questionnez-les de temps en temps. Montrez-leur surtout qu'ils peuvent avoir confiance en vous, que vous serez toujours là pour eux.

Ainsi, vous ferez d'eux des enfants heureux, épanouis, ce qui augurera des adultes bien dans leur tête et bien dans leur peau.



À propos de l'auteur :
Co-auteurs : BRUNET Isabelle (spécialiste en développement personnel) et GAWELIK Katy (Docteur en droit, spécialiste en bien-être et en épanouissement personnel)
Retrouvez de nombreux conseils et astuces pour vous améliorer dans beaucoup de domaines sur le site Abond@nce Editions http://www.abondance-editions.com




Dans la même rubrique :
< >

Prendre soin de sa peau, c'est naturel! (Partenaire)

Grise mine, j’aurai ta peau! Les conseils de Miss France 2016 pour un teint lumineux

30/06/2016 -

Manuela de Poulette Blog " Mes conseils de Maman blogueuse"

23/06/2016 -

Tout savoir sur la tendance du micellaire avec Aude Barré, directrice de la R&D chez Sarbec Cosmetics (Corine de Farme)

15/06/2016 -

Mon herbier 2.0 : le pouvoir des fleurs

09/06/2016 -

Les Sorties

L'exposition Melnikov-Le Corbusier, dialogue entre deux grands

18/04/2017

Paris : la Seine musicale ouvre ses portes

17/04/2017

​Saint Valentin, fête planétaire pour les restaurateurs et les fleuristes

14/02/2017

Exposition, château de Versailles de Louis XIV à Charles de Gaulle

03/08/2016