Speedy Life
Actu

​Elon Musk commence à rassembler les fonds pour l’acquisition de Twitter


Clarisse Rosius
Vendredi 29 Avril 2022





Officiellement homme le plus riche du monde, Elon Musk a promis de mettre 21 milliards de dollars d’apport personnel pour racheter Twitter. Il déjà commencé à vendre des actions de Tesla pour rendre l’opération possible.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Il y a le classement des plus riches, basé sur la valeur des actions possédées, et la réalité des fonds mobilisables. Ainsi, quand l’homme le plus riche du monde affirme qu’il va acheter une entreprise pour 44 milliards de dollars, il doit démontrer qu’il en est capable. Elon Musk, puisqu’il s’agit évidemment de lui, a par ailleurs affirmé qu’il mettrait 21 milliards de dollars d’apport personnel pour achetr Twitter. « Elon Musk a vendu, mardi 26 et mercredi 27 avril, un peu plus de 4,4 millions d'actions Tesla, dont il est le directeur général et le cofondateur, quelques heures après un accord sur sa prise de contrôle de Twitter. Cette cession lui a rapporté environ 4 milliards de dollars, selon des documents déposés auprès du régulateur américain des marchés, la SEC. Selon ces mêmes documents, il conservait, à l'issue de l'opération, un peu plus de 168 millions de titres du constructeur de véhicules électriques, via un trust. «Pas d'autres ventes de TSLA (le symbole boursier de Tesla) après aujourd'hui», a tweeté Elon Musk jeudi » explique Le Figaro.

Et le quotidien de souligner l’importance de cette opération et des prochaines à suivre pour convaincre les plus dubitatifs de sa capacité à réaliser l’opération annoncée en fanfare depuis des semaines : « De nombreux investisseurs et analystes s'interrogent sur la réalisation effective de cette opération. La valeur de l'action Twitter reste assez sensiblement inférieure au prix proposé par Elon Musk, soit 54,20 dollars. Jeudi, elle a clôturé à Wall Street à 49,11 dollars. Le marché interprète souvent l'écart entre le prix d'une offre et la valeur d'un titre comme la prime de risque, la mesure de l'aléa que représente l'acquisition. » S’il y parvient, le signal serait fort pour les investisseurs. En se mettant lui-même en risque, il démontrera comme avec Tesla ou Space X, qu’il sera très mobilisé pour porter le projet.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Janvier 2023 - 18:28 Harry Potter : L'Exposition débarque à Paris