Speedy Life
Bien-être

Maltraitance animale : un nouveau numéro d’urgence, le 3677, est lancé


Paolo Garoscio
Mardi 25 Juin 2024





La maltraitance animale est une plaie insupportable dans notre société, causant des souffrances intolérables à des créatures innocentes. Face à ce fléau, un nouveau numéro d’urgence, le 3677, a été instauré le 24 juin 2024 pour permettre à chacun de signaler les abus et les violences faites aux animaux. Ce service, ouvert 7 jours sur 7, représente une avancée majeure pour le bien-être animal en France.


Le 3677 : le nouveau numéro d’urgence à connaître

Le 3677 est accessible tous les jours, de 9h à 19h en semaine et de 10h à 17h le week-end. Lorsqu'une personne appelle ce numéro, elle est mise en relation avec un opérateur qui recueille les informations nécessaires sur le cas de maltraitance. Les témoignages sont consignés avec précision avant que l’appelant ne soit dirigé vers le service approprié, que ce soit un vétérinaire, une association de protection animale ou les forces de l’ordre.

Ce numéro a été mis en place par le Conseil National de la Protection Animale (CNPA). L’initiative a été soutenue par un budget de 300 000 euros, garantissant ainsi une plateforme d’écoute efficace et une meilleure coordination des actions contre la maltraitance animale. Le numéro 3677 doit être utilisé dans toutes les situations où des animaux subissent des maltraitances. Ce qui comprend les violences physiques, comme les coups et blessures intentionnelles, ainsi que la négligence, telle que la privation de nourriture et d’eau, l’absence de soins vétérinaires nécessaires, et le maintien des animaux dans des conditions de vie inappropriées et dangereuses.
 

Un service pour mieux lutter contre la maltraitance

L’importance de ce service réside dans sa capacité à rendre le signalement des abus plus accessible et centralisé. En fournissant un point de contact unique, il simplifie le processus pour les témoins de maltraitance, qui peuvent souvent se sentir impuissants ou ne pas savoir vers qui se tourner.

De plus, le 3677 aide à soulager les services de l'État en filtrant les signalements non fondés ou malveillants, permettant aux autorités compétentes de se concentrer sur les cas urgents et légitimes. Il joue également un rôle crucial dans la collecte de données sur la maltraitance animale, ce qui est essentiel pour élaborer des politiques efficaces de protection animale.

La maltraitance animale est punie par la loi en France. Les personnes reconnues coupables de maltraitance peuvent encourir jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende. Dans les cas les plus graves, ces peines peuvent être portées à trois ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende.
 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2024 - 10:56 Vacances : gare à la « Maladie des Loisirs »