Speedy Life
Bien-être

Chocolat antiride


Mardi 28 Juillet 2015




Le chocolat a plein de vertus, c’est bien connu. On ignorait en revanche, qu’il aide à lutter contre les rides.


Chocolat antiride
Haro sur le Botox et les injections ! Voilà une solution naturelle, et savoureuse pour lutter contre les rides : le chocolat ! Bien sûr, pas n’importe quel chocolat. Il faut qu’il soit noir et légèrement enrichi en polyphénols. Si on connaît déjà ses vertus apaisantes et relaxantes, le chocolat noir est en effet un excellent anti-déprime, on ignorait que dans certains cas, il puisse agir sur les rides. C’est la conclusion  de chercheurs britanniques : il pourrait représenter un élixir de jeunesse. Pourquoi ? Parce que le cacao avec lequel on le fabrique contient des flavonoïdes, des substances comme les polyphénols présentes dans les plantes. Comme le cacao, d’autres plantes sont riches en flavonoïdes : thé, raisin, oignon, pomme, grenade, cassis, myrtille ou café. Le cacao, bourré de ces substances, aurait donc des vertus antioxydantes. Mieux, elles aideraient le corps à combattre le passage du temps, et la formation de rides.
 
De là à présager le potentiel hautement commercial et prometteur de l’affaire, il n’y a qu’un pas. Un pas vite franchit à la fois pour les marchés de la cosmétologie, de la beauté et de l’alimentation. Ainsi, toujours en Grande-Bretagne, le chocolat Esthechoc a vu le jour : un concentré des « bienfaits naturels du cacao », rapporte Le Figaro. Bien vu, il allie rajeunissement et bon goût. Et pour la caution scientifique, il a été mis au point en collaboration avec l'université de Cambridge. Bref, il a tout bon. Ainsi, chaque « carré » de 7, 5 grammes contiendrait « autant de flavonoïdes que 100 grammes de chocolat noir ordinaire », toujours selon Le Figaro. D’après la marque, « Esthechoc a le goût du chocolat normal. Il a des propriétés antioxydantes énormes, booste la microcirculation, en augmentant l'approvisionnement en oxygène et aide à prévenir le vieillissement. Un bémol toutefois : son prix. Il faut compter 35 livres, (50 euros) pour une tablette de 21 micro carrés. Ça n’en fait pas du caviar, mais ça n’en fait pas non plus un produit de grande consommation. Après avoir cassé sa tirelire, attention aussi, à ne pas prendre 10 kilos. Même sans rides, ce n’est pas le but.




Dans la même rubrique :
< >