Speedy Life
Découverte

En cette fin de juillet, la traditionnelle pluie d’étoiles filantes se profile


Clarisse Rosius
Mardi 28 Juillet 2020





Chaque année à cette période les Delta Qauarides du Sud traverse la voute céleste et donne un spectacle rare de pluie d’étoiles filantes. S’accentuant à partir de mi-juillet, elle est particulièrement visible cette semaine, avec un pic mardi 28 et mercredi 29 juillet au soir.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Ce soir et demain soir sont les meilleurs jours de l’année pour avoir le nez dans les étoiles. « En cette fin du mois de juillet, l'essaim d'étoiles filantes nommées les Delta Aquarides du Sud traverse la voûte céleste. Cette pluie d'étoiles a en fait commencé il y a une quinzaine de jours et durera jusqu'à la mi-août, mais c'est à partir de ce lundi soir que le spectacle sera le plus beau, avec un point d'orgue mardi et mercredi » annonce France 3 PACA.
 
Avec une vingtaine d’étoiles filantes par heure pour ceux qui sont le moins pollués par des éclairages publics, le spectacle est tout particulier. « Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici comment procéder : dans une zône à l'écart de la pollution lumineuse, choisissez un coin du ciel à mi-hauteur entre le zénith et l'horizon, soit à environ 45°, et fixez-le pendant 15 à 30 minutes. "En fin de nuit, plutôt en direction du Nord, Est ou Ouest. Car c'est du Sud, à proximité de la constellation du Verseau, que les Delta Aquarides proviennent. Si vous les voyez arriver de face, vous ne verrez qu'un simple flash, sans aucune trainée lumineuse" » conseille le centre d’observation régional, cité par le média.
 
Depuis mi-juillet, le nombre d’étoile filantes augmente continuellement mais c’est cette semaine que le spectacle est le plus intéressant. En particulier mardi 28 et mercredi 29 juillet qui devraient être le pic du nombre d’étoiles filantes. Pour faire mieux, il faudra ensuite attendre le 12 aout, avec un niveau beaucoup plus important d’étoiles filantes.
 
Regarder vers le ciel étoilé est d’autant plus intéressant cette année qu’il est encore possible, entre deux filantes d’observer la comète Neowise qui va encore être visible quelques jours à peine. « En cette fin juillet, Neowise se situe dans la Grande Ourse, ce qui facilite sa localisation. Après la tombée de la nuit, on la verra sous la queue de la Grande Ourse (casserole), au Nord-Ouest, jusqu'à 2h du matin au maximum. Puis Neowise passera sous l'horizon pour ne réapparaître que le lendemain soir » nous apprend France 3.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Septembre 2020 - 13:45 Sommeil : des couvertures lourdes pour mieux dormir