Speedy Life
Lifestyle

L’UNICEF se félicite de la campagne de vaccination contre la fièvre jaune au Congo


Clarisse Rosius
Mardi 9 Août 2022





L’UNICEF a annoncé par communiqué le lancement d’une campagne de vaccination préventive de masse contre la fièvre jaune en République du Congo. 90% de la population de 9 mois à 60 ans est concernée.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

C’est une grande avancée sanitaire pour le pays. « La République du Congo a lancé ce vendredi une campagne de vaccination préventive de masse contre la fièvre jaune, qui cible plus de 90 % de la population âgée de 9 mois à 60 ans. Le pays est situé dans la ceinture africaine de la fièvre jaune, ce qui l'expose au risque d'épidémies meurtrières. Plus de quatre millions de personnes sont ciblées dans 11 départements du Congo.  Ce pays frontalier de la République démocratique du Congo (RDC) s'est fixé comme objectif d'atteindre une couverture de plus de 95 % au niveau national. La campagne bénéficie du soutien de Gavi, l'Alliance du Vaccin, du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) » explique l’UNICEF par communiqué.

 

13 800 professionnels de santé vont permettre à cette campagne d’avoir lieu qui touche tout le pays, excepté le département de Pointe noire, qui a déjà connu une campagne de vaccination de ce type. « Cette campagne préventive de masse menée au Congo fait partie de la stratégie mondiale pour l'élimination des épidémies de fièvre jaune d'ici 2026. Les agences onusiennes et plus de 50 partenaires aident le gouvernement du Congo et 39 autres pays à haut risque à évaluer le risque épidémique, lancer des campagnes de vaccination, se mobiliser auprès des communautés et mener d'autres activités de riposte, notamment la surveillance, l'approvisionnement et logistique, ainsi que les chantiers du diagnostic en laboratoire » appuie l’ONG dans le texte précédemment cité.

L’UNICEF, qui se félicite de cette campagne sanitaire important, souligne le rôle des organisations internationales dans le soutien de ces campagnes vaccinales en Afrique. Et rappelle que la fièvre jaune est une maladie hémorragique virale grave, qui peut être mortelle, transmise par les moustiques alors que le vaccin est très efficace.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Septembre 2022 - 10:57 Un automne deux jours plus tard que d’habitude