Speedy Life
Découverte

La tempête tropicale Danielle ne devrait pas troubler les côtes européennes


Clarisse Rosius
Mardi 6 Septembre 2022





D’après les analyses des météorologistes, la tempête Danielle qui s’est formée au large des Açores le 1erseptembre ne devrait pas avoir de conséquences tangibles sur les cotes françaises ou européennes.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Seules les côtes irlandaises pourraient éventuellement être touchée par le phénomène météorologique, et encore à basse intensité. La question s’est tout de même posée pour les spécialistes lorsqu’ils ont observé la formation d’une tempête tropicale baptisée Danielle au large des Açores. « Danielle a été identifiée en tant que tempête tropicale, le 1er septembre, par le Centre américain des ouragans (NHC). En s'intensifiant, et lorsque ses vents ont dépassé les 117 km/h le 2 septembre, la tempête tropicale a été classée comme un ouragan de catégorie 1 sur 5. Généralement, un ouragan de catégorie 1 cause peu de dégâts, contrairement à un ouragan de catégorie 5, comme Katrina (2005) ou Dorian (2019), qui dévastent territoires et habitations. De son côté, Danielle ne devrait pas s'aggraver » explique Le Figaro .
 
Aucune raison d’être alarmiste donc. Car même si les prévisions avancent la possibilité d’une remontée vers l’Europe de l’ouest, l’affaiblissement programmé de la tempête ( a cause de température d’eau plus fraiches que dans le Sud) va très largement atténuer sa puissance. « Deux scénarios principaux se dégagent pour l'heure:  soit Danielle poursuit sa trajectoire et arrive au large de l'Irlande le 10 ou 11 septembre prochain. Dans ce cas, l'ouragan aura perdu ses caractéristiques tropicales pour ne devenir «qu'une simple dépression habituelle», avance la Chaîne Météo. Le nord-ouest de la France subira un temps instable accompagné de rafales de vent. Mais peu voire pas de dégâts sont à prévoir. soit Danielle suit cette même trajectoire, mais beaucoup plus lentement. L'ouragan s'affaiblira considérablement et devrait même se dissiper avant son arrivée sur les côtes d'Europe. Ainsi, aucune perturbation ne serait prévue » résume le quotidien.




Dans la même rubrique :
< >