Speedy Life
Tendances

Les jeunettes peuvent aller se rhabiller


Vendredi 16 Janvier 2015





Dans les campagnes de pub, les quadras et plus, mais stars quand-même occupent le haut de l’affiche.


Les jeunettes peuvent aller se rhabiller
On l'avoue, ce sont des stars. Et alors ? Il fait bon de voir, en haut de l'affiche - comme en tête de gondoles - des égéries qui ont quelques heures de vol. Pas de ces super jeunettes à peine dégrossies. Ni de ces seniors que l'on voit chez American Apparel ou chez Jean-Paul Gaultier, tout cheveux blancs dehors, et respect tant elles en imposent.

Non, là, on parle de femmes plus jeunes mais de vraies femmes quand même. Elles semblent inspirer les créateurs et les publicitaires. Si on dit femme, on ne dit pas forcément femme lambda car celles dont on va parler sont plutôt du genre connu. Mais qu'importe, le flacon... Madonna devient l'image en noir et  blanc de Versace. Julia Roberts roule pour Givenchy, quand Naomi Campbell se rhabille en Burberry. À elle trois, elles ont 147 ans. Et ça, on aime.

Naomi Campbell, la panthère black a quarante-quatre ans, Julia Roberts quarante-sept et Madonna cinquante-six. Contrairement aux idées reçues, cela fait des campagnes carrément rafraîchissantes. On pourrait même dire à contre-courant et on espère que ce courant va prendre. De quoi en mettre plein la vue à la Génération Y. Car ces muses, même si ce sont des stars dans leurs propres domaines, occupent la place depuis trente ans. Trois décennies, au royaume de l'immédiateté, ce n'est pas rien. C'est énorme même. Respect.

Les jeunettes peuvent aller se rhabiller




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 29 Février 2020 - 19:35 Vacances à la montagne : les tendances de 2020



Rss

Les News