Speedy Life
Actu

Une vielle dame avait un tableau de 24 millions d’euros entre sa cuisine et son salon


Clarisse Rosius
Lundi 28 Octobre 2019





En vente aux enchères, le petit tableau qu’une vielle dame avait accroché entre son salon et sa cuisine s’est vendu 24 millions d’euros. Il s’agissait en fait d’une pièce très rare du 13ème siècle signée par le peintre Cimabue.


Creative Commons Pixabay
Creative Commons Pixabay
Jusqu’à il y a peu le tableau de Cimabue « Le Christ moqué » a été utilisé pour ce qu’elle était : une œuvre pieuse. Une vielle dame de Compiègne a ainsi passe des années avec sur le mur qui rejoignait sa cuisine et son salon un tableau de maitre. Une fois identifié et authentifié comme étant signé Cimabue et datant du 13ème sicèle, ce petit tableau de vingt-cinq sur vingt centimètres avait été estimé aux alentours de cinq millions d’euros. Vendu aux enchères il a été acquis pour cinq fois plus cher atteignant 24,18 millions d’euros. 
 
« La somme s'est élevée à 19,5 millions sous le marteau, sans les frais. L'oeuvre avait été estimée entre 4 et 6 millions d'euros. Actéon n'a pas précisé quel était le profil de l'acquéreur de ce tableau. C'est la première fois depuis des dizaines d'années qu'un tableau de Cimabue était vendu aux enchères » précise Europe 1 .  « Ça en fait le tableau primitif le plus cher vendu au monde, le 7e tableau ancien le plus cher vendu au monde, après le Salvator Mundi de Leonard de Vinci, le Massacre des innocents de Rubens, un Pontormo, un Rembrandt, un Raphaël et un Canaletto » a expliqué à l’Agence France presse (AFP) l’hôtel des ventes Actéon. 

Cimabue est un peintre important de la période d’avant la renaissance. Originaire de Florence et mort en 1302 il a repris des aspects de la peinture byzantine tout en prenant plus de liberté et en s’éloignant des codes rigides de l’iconographie habituelle à son époque. « "Le Christ moqué" est le thème de ce tableau de petite taille (25,8 cm sur 20,3 cm), peinture à l’œuf et fond d'or sur panneau de peuplier, élément d'un diptyque de 1280 dans lequel étaient représentées sur huit panneaux de taille semblable des scènes de la Passion. Deux des scènes étaient connues à ce jour : La Flagellation du Christ (Frick Collection, New York) et la Vierge à l'enfant trônant et entourée de deux anges (National Gallery, Londres) » nous apprend Europe 1.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Novembre 2019 - 08:27 Paris : une exposition aux couleurs de la Corée