Speedy Life
Actu

​A Oman, le congrès des journalistes va parler égalité des genres et liberté de la presse


Clarisse Rosius
Mercredi 1 Juin 2022





La Fédération internationale des journalistes (FIJ) va ouvrir vendredi 3 juin son congrès mondial. Y seront notamment abordés les questions d’inégalités entre hommes et femmes mais aussi le sujet de l’impunité des crimes visant les journalistes.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Ils parleront surement d’Ukraine alors qu’un journaliste français de 32 ans a été tué cette semaine par une frappe alors qu’il accompagnait un convoi humanitaire. « Le 31e congrès mondial de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) se tiendra du 31 mai au 3 juin 2022 à Mascate (Oman). Plus de 250 participants, représentant des syndicats et associations de journalistes originaires de 92 pays, assisteront au Congrès qui aura pour thèmes principaux l'espionnage des journalistes et la lutte contre l'impunité pour les crimes commis contre les journalistes et les travailleurs des médias » explique le communiqué de la FIJ. 
 
Après une pré conférence mardi 31 mai, des événements sont prévus pour aborder thème par thème des enjeux globaux liés à la profession et à la liberté de la presse. « Les trois dernières années ont été particulièrement difficiles pour les journalistes dans le monde. La violence contre les journalistes a augmenté dans le monde entier, avec quatre pays à l'épicentre : l'Afghanistan, le Mexique, le Yémen et l'Ukraine. Des dirigeants syndicaux et des journalistes de ces pays viendront témoigner directement de leurs expériences sur le terrain. Les délégués débattront également et approuveront le programme de travail de la FIJ pour 2022-2025. Trente-quatre motions ont été déposées, certaines demandant instamment une action contre l'inégalité des genres dans les médias ou pour la promotion de la Convention de la FIJ pour les Nations unies sur la protection et la sécurité des journalistes, la nécessité de réglementer la vente et l'utilisation des logiciels espions, la condamnation des attaques contre les journalistes et la liberté de la presse dans de nombreux pays, notamment l'Ukraine, le Yémen et l'Afghanistan, et un appel à la libération immédiate des journalistes emprisonnés pour avoir fait leur travail », détaille le communiqué de présentation des enjeux du congrès.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Janvier 2023 - 18:28 Harry Potter : L'Exposition débarque à Paris