Speedy Life
Lifestyle

​Billets de train dans les tabacs, déploiement à partir de juin


Clarisse Rosius
Lundi 29 Avril 2019





Pour répondre à la fermeture des boutiques SNCF et par la même occasion donner au tabacs une nouvelle activité, la SNCF va déléguer la vente des billets. L’expérience va débuter en mai et concernera d’abord quatre régions.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Le tabac augmentant, l’activité est de moins en moins rentable. La numérisation des services de la SNCF de son côté pose des problèmes pour les personnes déconnectées. Un double défi auquel la société ferroviaire cherche à répondre. « Après les coupons prépayés en bitcoins, on pourra désormais bientôt acheter son billet de train chez le buraliste. Le président de la SNCF, Guillaume Pépy, a annoncé dans un entretien au Journal du Dimanche qu'une expérimentation de vente des billets de train dans les bureaux de tabac démarrera dans quatre régions françaises à partir de juin » souligne La Tribune . « 95% des voyageurs ont accès à une gare disposant d'une solution de vente. Notre défi est d'agir pour les 5% restants (…) Nous allons dès le mois de juin expérimenter la vente de billets dans les bureaux de tabac dans quatre régions » a déclaré le patron de la SNCF.
 
Déjà annoncé au début de l’année, l’initiative n’a pas manqué de susciter des réactions houleuses au sein de la société. En sous-traitant une activité phare de la vente, les conséquences à moyen et long terme sur les effectifs de la société seront forcément impactés. Pour autant l’idée de créer des lieux de commerces et de services qui quadrillent le territoire est séduisante. A ce titre, les tabacs sont un excellent socle sur lequel s’appuyer semble judicieux. « Là où la SNCF ne dispose pas de guichet, elle sera partenaire des Maisons France Service » a appuyé le patron du groupe.
 
Mais face à la satisfaction des utilisateurs, si l’expérience est concluante et s’accompagne de la baisse promis des prix des billets, le mécontentement des cheminots ne pèsera pas lourd. D’autant que nombre d’entre nous se souviennent des queues interminables et du stress de parvenir à obtenir à temps un billet quand l’heure tourne.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Octobre 2021 - 15:22 Ce n’est pas drole, TikTok crée de tics

Jeudi 14 Octobre 2021 - 13:31 Le camembert grand remplacé par la mozzarella