Speedy Life
Actu

​C’est parti pour la dernière session de soldes sous cette formule


Clarisse Rosius
Mercredi 27 Juin 2018




A partir de l’année prochaine les soldes ne dureront plus que quatre semaines contre les six traditionnelles. Un changement qui s’explique par la généralisation des ventes privées alors que le budget moyen pour les soldes augmente depuis deux ans.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
La tendance avait pourtant l’air de s’inverser. 2018 est une drôle d’année pour les soldes puisque ce sont les dernières qui vont durer six semaines alors que le budget moyen pour cette période augmente pour la deuxième année consécutive et atteint 200 euros. Ce n’est donc pas en raison du peu de succès de cette période à cause du commerce en ligne que la durée traditionnelle va être raccourcie. En fait, l’idée est de rééquilibrer l’équilibre entre les jours normaux et les jours à prix cassés. A cause des ventes privées, le ratio devenait plus fragile et les ventes à perte des grandes enseignes sur de trop longues périodes risquaient de déstabiliser un secteur déjà fragile.
 
« D’après le ministère de l'Économie, qui explique la réforme dans son projet de loi Pacte sur la croissance des entreprises présenté lundi, « 21 % du chiffre d’affaires de l’habillement, premier poste de dépense sur la période, se fait pendant les soldes », seul moment où il est autorisé de vendre à perte » rapporte 20 Minutes. « Après un début d’année morose – les ventes ont reculé de 2 % dans le secteur sur les quatre premiers mois de l’année, selon l’Institut français de la mode (IFM) – et un printemps très pluvieux, le temps, enfin revenu au beau, fait retourner les clients dans les magasins. (…) Selon un sondage effectué par l’Ifop  pour le site de ventes de chaussures en ligne Spartoo, le budget moyen pour les soldes augmente depuis deux ans : malgré les diverses promotions tout au long de l’année » continue le quotidien gratuit.
 
La pratique reste donc bien ancrée dans les habitudes alors que l’on ne cesse de répéter depuis quelques années que le commerce en ligne a vocation à faire disparaitre les soldes. Plus de 8 Français sur 10 interrogés par l’Ifop expliquent ainsi qu’ils iront faire les soldes avec un budget moyen de 200 euros contre 189 en 2017.
 
 




Dans la même rubrique :
< >