Speedy Life
Lifestyle

​Covid-19 : un drôle de Noël en perspective


Clarisse Rosius
Mardi 8 Décembre 2020





Avec des règles précises sur le nombre de convives ou des activités interdites, le Noël 2020 va rentrer dans les annales comme une bizarrerie. A tel point que l’on se demande comment certaines consignes pourront être respectées.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Noël n’est pas annulé, mais réglementé. Dans la droite ligne des derniers mois, les fêtes de Noël et du nouvel an s’annoncent sous le signe du Covid-19. Avec encore des incertitudes concernant le déconfinement et le relâchement des contraintes, la seule certitude est que ce ne sera pas une année comme les autres. Car la barre des 5 000 contaminations par jour risque de ne pas être atteinte le 15 décembre, or c’était l’objectif annoncé pour relâcher la pression.
 
Il était alors prévu que l’on puisse se déplacer sans attestation sauf entre 23h et 7h du matin en raison d’un nouveau couvre-feu qui s’appliquera jusqu’à nouvel ordre. Une interdiction de sortie avec pour exception notable les soirs du 24 et 31 décembre. « Traverser les frontières est autorisé mais les voyageurs doivent tenir compte des conseils du ministère des Affaires étrangères et des spécificités de chaque pays, a prévenu le premier ministre. Par exemple, pour aller en Espagne un test PCR négatif effectué moins de 72h avant l'arrivée est nécessaire. En Italie, les touristes français devront s'affranchir non seulement d'un test PCR négatif de moins de 48h mais aussi d'une quatorzaine en arrivant sur le territoire italien » explique Le Figaro .
 
Et si les musées et lieux culturels ouvriront, ils seront soumis au couvre-feu. Tandis que les remontées seront fermées en station de ski et que les restrictions iront jusqu’aux tables de Noël. Les familles nombreuses seront ainsi priées de faire des ateliers semble-t-il puisqu’une jauge de « six adultes sans compter les enfants » a été annoncée par le Premier ministre, Jean Castex, en personne. Précisant que les gestes barrière et le port du masque étaient aussi recommandés même dans le cadre familial. Quant aux célébrations religieuses elles seront dans l’obligation d’être clairsemées, ajoute Le Figaro : « Les lieux de culte pourront accueillir les fidèles un siège sur trois et une rangée sur deux. Malgré un avis de l'Union européenne préconisant des célébrations de Noël en ligne, un nouveau desserrement de la jauge pourrait être annoncé par le gouvernement français pour les messes de minuit. »




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Octobre 2021 - 13:31 Le camembert grand remplacé par la mozzarella