Speedy Life
Actu

​En 2023, Dubaï, Malaga et Miami en tête du classement du télétravail


Clarisse Rosius
Jeudi 17 Août 2023





Le classement international 2023 des villes où il fait bon télétravailler a été publié par le groupe britannique Savills. Il place Dubaï en tête d’un classement où l’art de vivre européen ressort nettement.


Creative Commons - Pexels
Creative Commons - Pexels
Le podium n’est finalement pas révélateur. Dans son classement 2023 des villes où il fait bon travailler, le courtier britannique Savills place Dubaï, Malaga et Miami en tête. « La médaille d'or 2023 est pour Dubaï. La première ville des Émirats arabes unis fait consensus chez les télétravailleurs à temps plein  et dépasse Lisbonne, en tête du classement l'an dernier. Pour établir ledit classement, Savills s'appuie sur 5 critères: réseau internet efficace, qualité de vie, climat, prix des loyers et connexions aériennes. Chaque critère offre un certain nombre de points à chaque ville. Avec 34,2 points au total, Dubaï se retrouve largement en tête du classement 2023. Centre tech en plein essor, la ville profite aussi de la vague de licenciements dans le secteur ailleurs dans le monde. Elle est particulièrement plebiscitée pour la qualité du réseau internet, son hub aérien et la qualité de la vie sur place qui compensent le climat sec et très chaud une partie de l'année, ainsi que les loyers élevés », rapporte BFMTV.
 
Si Malaga est la seule ville européenne du podium, cela ne signifie pas pour autant que l’art de vivre européen ne séduit pas. « Miami est d'ailleurs la seule représentante nord-américaine. Dans le top 20, 11 destinations sont européennes. Barcelone et Palma en Espagne, Athènes, Malte et Chypre ou encore Dubrovnik : l'UE semble conserver les faveurs des télétravailleurs. Côté français, Savills recommande la Côte d'Azur, 15ème destination du classement avec 22 points. Avec son débit internet comme premier argument pour les travailleurs nomades », précise la chaine d’infos française.
 
Les arguments d’installation ne correspondent évidemment pas à tous les types de professions et sont axés sur les activités les plus nomades et qui peuvent avoir besoin de se déplacer. Dans les nouveaux secteurs professionnels, notamment de l’informatique ou de l’innovation, la collaboration à distance peut nécessiter uniquement une connexion internet. Sans s’infliger un domicile au paradis des influenceurs. 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »