Speedy Life
Actu

​Fin de quatre mois de confinement strict à Sidney


Clarisse Rosius
Lundi 11 Octobre 2021





Pendant 106 jours, les habitants de Sidney ont été confinés. Des mesures très strictes qui viennent de s’achever lundi 11 octobre.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
106 jours plus tard, les habitants de Sidney peuvent sortir dans la rue. Après quatre mois d’un confinement strict pour stopper la contamination du variant Delta, les habitants de la ville sont de nouveau autorisés à sortir sans raison impérieuse depuis lundi 11 octobre. « Quelques lieux accueillant du public comme les bars ou les restaurants sont à nouveau ouverts pour les clients vaccinés, alors que l'Etat de la Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé du pays, a enregistré 496 cas et que plus de 70% de la population âgée de plus de 16 ans est complètement vaccinée. Depuis juin, les magasins, écoles, commerces et entreprises étaient fermés pour les activités dites "non-essentielles". Les déplacements étaient limités à cinq kilomètres du domicile et il n'était pas possible de rendre visite à des proches, de pratiquer une activité sportive ou d'assister à des funérailles » détaille franceinfo.
 
Le pays qui a été frappé de face par le variant Delta a vécu un hiver plein de restrictions, notamment pour ses deux plus grandes villes Sydney et Melbourne. « "C'est un grand jour pour notre Etat", a déclaré Dominic Perrottet, récemment nommé Premier ministre conservateur de la Nouvelle-Galles du Sud. Après "100 jours de sang, de sueur et sans bière", a-t-il ajouté, "vous l'avez bien mérité". Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a salué quant à lui cette journée comme celle des petits plaisirs retrouvés : "Etre avec sa famille et ses amis, se faire couper les cheveux, prendre un repas ensemble, aller au pub et boire une bière avec ses potes." Des restrictions vont perdurer quelques semaines concernant les rassemblements et les voyages à l'étranger, et il faudra aussi attendre pour la réouverture complète des écoles. Un rebond des contaminations est cependant redouté. L'Association médicale australienne a dit soutenir"l'ouverture progressive de l'économie et l'assouplissement des restrictions", jugeant toutefois "essentiel d'observer l'impact de chaque étape sur la transmission et le nombre de cas" » continue la chaine publique d’info.
 
Si les pays occidentaux se sont rassurés sur le cas Australien en soulignant le faible taux de vaccination, l’hiver 2021 australien qui s’achève relance les inquiétudes sur celui qui va s’ouvrir dans l’hémisphère nord.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 08:33 Arnaque : le retour du colis « trop gros »