Speedy Life
Actu

​La Poste sort des timbres collectors pour les 75 ans du vote des femmes


Clarisse Rosius
Mercredi 24 Avril 2019





Le 21 avril 1944 les femmes obtenaient le droit de vote en France. A l’occasion du 75ème anniversaire, La Poste lance une série limitée de timbres qui sera imprimée à 700 014 exemplaires.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Bon anniversaire au droit de vote des femmes. Dimanche dernier, cela faisait exactement 75 ans que ce droit a été donné en France. « Le 21 avril 1944, une ordonnance du général de Gaulle permettait aux femmes de voter. Et par-là de devenir des citoyennes. Dans son article 17, il rédige que "les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes". Pour célébrer cette date qui met fin une des inégalités femme-homme, La Poste va mettre en vente un timbre collector à 88 centimes, dès mardi. Dessiné par Sarah Bougault, il sera tiré à 700.014 exemplaires. Les Françaises voteront pour la première fois le 29 avril et le 13 mai 1945, lors d'élections municipales » nous apprend LCI .

Cet événement historique a été rendu possible grâce à une promesse de Charles De Gaulle lors de son exil en Angleterre : « le 23 juin, il déclare qu'"une fois l'ennemi chassé du territoire, tous les hommes et toutes les femmes de chez nous éliront l'Assemblée nationale". L'année suivante, Marthe Simard et Lucie Aubrac participent à l'Assemblée consultative provisoire, créée à Alger. La France en 1944 n'est pas en avance. De très nombreux pays l'ont précédée, et pas seulement occidentaux. Les Turques votent depuis 1929, les Brésiliennes depuis 1932 » continue la chaine d’infos en continu.

Un dénouement qu’il a fallu attendre patiemment puisque les première revendications dans ce sens portées par des personnalités politiques datent de la fin du XVIIIème siècle. Dès les années qui suivent la Révolution française jusqu’au début du XXème siècle, la revendication a gagné en intensité. « Durant l'entre-deux guerres, face à la multiplication des manifestations féministes, la Chambre des députés adopte à plusieurs reprises des projets de loi instaurant le vote des femmes, mais le Sénat s'y oppose systématiquement, craignant l'influence de l'Eglise sur un électorat jugé facile à manipuler » rappelle l’article de LCI.
 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Novembre 2019 - 08:27 Paris : une exposition aux couleurs de la Corée