Speedy Life
Actu

​Rachida Dati sera bien la candidate LR à la Mairie de Paris


Clarisse Rosius
Jeudi 7 Novembre 2019





Rachida Dati a obtenu mercredi 6 novembre l’investiture Les Républicains pour la course à la mairie de Paris. Une décision qui n’est pas une surprise et qui permet de mieux saisir les forces en présences pour l’élection qui va se tenir dans près de quatre mois.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
La campagne ne sera pas longue. Dans quatre mois, le 15 mars 2020, le premier tour des élections municipales va nous en dire beaucoup sur l’état des forces politiques de notre pays. Alors que depuis la présidentielle de 2017, on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre, les municipales vont être un moment clé. Dans ce contexte général, Paris est un symbole mais aussi un cas à part. Car si on attend d’observer l’état de la droite à cette prochaine échéance électorale, en adoubant Rachida Dati, Les Républicains s’appuie sur une personnalité résolument à part. 
 
Dès l’annonce de la commission nationale d’investiture du parti, l’ancienne ministre de la Justice a annoncé que son slogan serait « Engagés pour changer Paris ». « Rachida Dati s’est réjouie de cette désignation, assurant dans un communiqué distinct que sa campagne, qu’elle compte placer sous le signe du « renouvellement », aurait comme priorités « la sécurité, la propreté », « les familles », « l’écologie » et « la santé ».Il s’agit de « réconcilier les Parisiens avec Paris, après 12 années de mandature socialiste », assure la candidate LR, dont le conseiller politique sera le député et ancien maire du XVIe arrondissement Claude Goasguen. Ce qui scelle la réconciliation après des relations parfois tendues » rapporte 20 Minutes
 
Les enjeux se résument à l’issu de la guerre entre Benjamin Griveaux et Cédric Villani, mais surtout à savoir si cette opposition peut sauver Anne Hidalgo qui n’a pas encore annoncé sa candidature. Pour autant, Rachida Dati pourrait jouer les arbitres voire se frayer un chemin dans cette foire d’empoigne. Côté programme, Dati martèle surtout trois points : baisse des tarifs de cantine de moitié, police municipale armée et « air sain pour nos enfants ». 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Novembre 2019 - 08:27 Paris : une exposition aux couleurs de la Corée