Speedy Life
Actu

522 noyades recensées en France depuis le 1er juin


Clarisse Rosius
Jeudi 12 Juillet 2018




Santé publique France publie son premier rapport de l’année sur les noyades. Depuis le 1er juin, 522 noyades ont été recensées pour 121 morts. Des chiffres impressionnants pour des cas qui pourraient être évités par plus de surveillance des enfants et plus de prudence en général.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Quatre morts par jour par noyade depuis le 1er juin en France. Les chiffres de Santé publique France sont impressionnants alors que nous ne sommes pas encore au pic des départs en vacances d’été. Au total, 522 noyades ont été recensées et 121 personnes sont mortes.
 
D’après les chiffres mis en avant par France Info, et contrairement à ce que l’on peut penser, le risque de décès en cas par noyade accidentelle augmente avec l’âge. 9% pour les moins de 6 ans, 33% pour les 6 à 25 ans et 37% pour les 65 ans et plus. « Les noyades identifiées comme accidentelles ont eu lieu à 40 % en mer, 27 % en piscine, le reste des incidents s’est déroulé dans des rivières ou des plans d’eau. Sur les 257 accidents recensés en juin, 70 noyades se sont produites en piscine, parmi lesquelles 52 en piscine privée familiale. Santé Publique France rappelle alors qu’un enfant peut ainsi se noyer en moins de trois minutes dans seulement 20 centimètres d’eau. En un mois, ce sont ainsi six enfants de moins de 6 ans qui sont morts noyés, parmi lesquels trois en piscine privée familiale. Dans le même temps, 13 personnes de plus de 65 ans trouvaient la mort, dont 12 en mer » liste le quotidien 20 Minutes .
 
Alors que les adultes se noient à cause d’un comportement imprudent, d’un malaise ou d’une mauvaise technique de nage, les accidents impliquant les enfants sont causés par des défauts de surveillance ou des problèmes d’équipements de sécurité absents ou pas au point. « Pour rappel, le Baromètre santé 2016 indiquait que « près d’un Français sur six déclarait ne pas savoir nager ». Ils seraient 5 % parmi les 15-24 ans mais plus de 35 % chez les 65-75 ans. L’agence scientifique rappelle alors aux parents qu’il serait bon d’apprendre à nager à leurs enfants le plus tôt possible, dès l’âge de 4-5 ans » lit-on plus loin.