Speedy Life
Carrière

À la City, mieux vaut être diplômé de HEC que d’Oxford...


Mercredi 26 Novembre 2014




Il semblerait qu’à Londres, les diplômés des grandes écoles de commerce françaises, comme HEC ou l’Essec, soient mieux rétribués que ceux provenant d’Oxford…


À la City, mieux vaut être diplômé de HEC que d’Oxford...
Vous avez dit French bashing ? Contrairement aux idées reçues, il semblerait qu’à Londres, et principalement à la City, les petits Frenchies diplômés de HEC ou de l’Essec, soient mieux payés que leurs homologues diplômés d’Oxford. C'est ce qui ressort d’une récente étude qui a comparé leurs salaires. Cette dernière a été menée par le site Emolument. Selon le site, être diplômé des prestigieuses écoles de commerce françaises, HEC et l’Essec, rapporterait donc plus à la City, qu’être diplômé des universités britanniques de Cambridge ou d’Oxford.
 
Pour en arriver à ces conclusions, 430 diplômés sortant des meilleures universités britanniques et des grandes écoles de commerce françaises ont été interrogés. Ces derniers travaillant à la City à Londres, dans la finance, mais aussi à Paris et dans d’autres villes. C’est à Londres que les anciens élèves diplômés de HEC et de l’Essec gagnent le plus, devant ceux des universités anglaises, d’Oxford et de Cambridge.
 
Ainsi, rapporte le site Emolument, d’anciens étudiants de HEC aujourd’hui analystes financiers à la City, gagnent en moyenne 91 000 euros par an. Devant ceux de l’Essec, avec 89 000 euros. À des postes similaires, les salaires d’anciens étudiants diplômés d’Oxford et de Cambridge, tournent autour de 85 000 euros annuels. Dans les faits, pourtant, les résultats sont biaisés. Ce sont en effet les diplômés d’Oxford, si on additionne leurs bonus et leurs salaires, qui s’en sortent le mieux… Et les diplômés français de HEC ou de l’Essec, préfèrent malgré tout travailler à Paris, où ils gagnent moins d’argent qu’à Londres... 

À la City, mieux vaut être diplômé de HEC que d’Oxford...




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 11:43 Retraite décente, un combat majeur pour les femmes