Speedy Life
Actu

Après les Conseils d’administration, le quota de 40% de femmes pour les comités de direction


Clarisse Rosius
Mercredi 27 Janvier 2021





Le Haut conseil à l’égalité hommes-femmes (HCE) appelle à ce que le quota de 40% de femmes dans les conseils d’administrations soit étendu aux comités exécutifs et de direction.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Dix ans après la loi Copé-Zimmermann, le Haut Conseil à l’égalité hommes-femmes (HCE) veut aller plus loin. Le 27 janvier 2011 cette loi imposait 40% de femmes dans les conseils d’administration. Le HCE veut que cette même proportion de femmes soit obligatoire dans les comités exécutifs et de direction. Avec un premier palier de 20% dans trois ans puis 40% dans six. La part de femmes dans les CA des entreprises du CAC40 a plus que doublé depuis la signature de cette loi, de 20,6% en 2011 à 44,6% en 2020. Soulignant que cette loi a surtout eu un impact dans les entreprises où des quotas étaient imposés et où un suivi était opéré, le HCE estime nécessaire de « renforcer le suivi de l'ensemble des entreprises visées par les obligations de parité dans leur instance de gouvernance ». Il suggère pour cela de passer par « les greffes des tribunaux » et « un indicateur sur la parité au sein de l'Index « Égalité femmes-hommes » » que sont tenues de publier chaque année sur internet toutes les entreprises d'au moins 250 salariés » rapporte Le Figaro.

« L'enjeu est de taille car lutter contre le difficile accès des femmes aux postes de responsabilité, connu également sous l'appellation de « plafond de verre », fait partie intégrante des leviers à actionner pour parvenir à l'égalité professionnelle réelle entre les femmes et les hommes » expliquent Mari-Jo Zimmerman, de la loi de 2011 et Brigitte Grésy, la présidente du HCE.
La ministre du Travail n’a pas rejeté ou validé la proposition. Lors d’une interview à RTL, elle a ouvert la voie à une évolution de la réglementation : « Je pense qu'il faut aussi qu'il y ait un meilleur équilibre entre les femmes et les hommes dans les fonctions de direction des entreprises, et on aura à faire des propositions sur ce sujet-là. »




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Avril 2024 - 14:00 Meta : son abonnement retoqué par l’UE